Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Flash Hamza mon bb : arrestation d’Aïcha Ayach et condamnation du hacker

Source : | 19 février 2020 |  Actualité, Société | 290 views

109887Aicha-Ayach-e1579090482296-791x475109887.png

La styliste Aïcha Ayach a été arrêtée mardi 18 février à Dubai, suite à l’émission d’un mandat d’arrêt international pour son implication présumée dans l’affaire Hamza mon bb. Soupçonnée d’avoir momentanément administré ces comptes spécialisés dans la publication de scoops et de photos à scandale, Aïcha Ayach a pu être extradée grâce à une convention de coopération judiciaire entre le Maroc et les Emirats arabes unies, signée en avril 2016.
à lire aussiTout comprendre à l’affaire Hamza mon bb
Le tribunal de première instance de Marrakech a également condamné dans la même journée le hacker (Oussama J.), poursuivi en détention provisoire, à deux ans de prison ferme et une amende de 10.000 dirhams.
Les coupables ont été condamnés à verser des dommages et intérêts aux victimes, notamment 120.000 dirhams à la chanteuse Saïda Charaf, 50.000 dirhams au Centre national des droits de l’Homme (CNDH), 40.000 dirhams à Mohamed Madimi, président du CNDH à Marrakech, et 100.000 dirhams à Mohamed Maher.
Le retour de Batma
D’après des sources de TelQuel Arabi, la chanteuse Saïda Charaf a révélé à la police avoir rencontré le hacker lorsque son compte Instagram avait été piraté en 2018. Celui-ci lui avait été recommandé par une connaissance pour ses compétences en informatique. Le hacker avait monnayé la restitution de son compte pour 2.000 dirhams.
Quel lien donc avec Dounia Batma ? Les attaques de Hamza mon bb à l’encontre de Saïda Charaf ont commencé juste après l’annonce de ses fiançailles. Selon la diva de la chanson hassanie, elles sont liées au fait qu’elle n’avait pas invité Dounia Batma à l’heureux événement. Le hacker a d’ailleurs accusé cette dernière de lui avoir demandé de pirater des comptes d’autres célébrités en vue de les faire chanter.
Pour rappel, le prévenu était poursuivi pour “participation à l’accès frauduleux au système informatique de données”, “participation délibérée à entraver le fonctionnement de ce système, sa perturbation et son dysfonctionnement”, “diffusion de faits mensongers dans le seul but de nuire à la vie privée des individus et diffamation”, ainsi que “chantage moyennant des sommes d’argent”.


Pas de commentaires pour cet article “Flash Hamza mon bb : arrestation d’Aïcha Ayach et condamnation du hacker”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara