Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Les CHU croulent sous la demande…

Source : | 17 mai 2012 |  24h, Actualité, Société | 1486 views

s

Les CHU ne désemplissent jamais. Ils restent toujours incontournables dans la carte sanitaire du Maroc. L’aménagement de nouveaux services et de nouvelles prestations médicales s’impose donc plus qu’impérative pour être à la hauteur des attentes et aspirations des patients.
En 2011, 98 000 personnes ont été accueillies au sein du CHU de Casablanca et 34 000 opérations chirurgicales et soins de brûlures y ont été effectués. Ces chiffres témoignent d’une mauvaise répartition de la carte sanitaire au sein de la métropole et au niveau de tout le pays.

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, a souligné que le recours aux Centres Hospitaliers universitaires (CHU) pour bénéficier de simples soins médicaux, au lieu de s’adresser aux hôpitaux provinciaux et régionaux, ne permettra pas d’améliorer la qualité des services hospitaliers fournis par ces Centres qui ne peuvent pas, en conséquence, jouer pleinement leur rôle.

En réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, le ministre a rappelé, mardi, que la principale mission des CHU se limite essentiellement à fournir des soins, à former et à promouvoir la recherche scientifique, soulignant que ces Centres sont quotidiennement sous la pression des demandes pour des prestations que peuvent fournir, en principe, des hôpitaux régionaux ou provinciaux.

Malgré qu’ils sont soumis à plusieurs contraintes, dont la vétusté des équipements médicaux et des édifices les abritant (Casablanca et Rabat), ces Centres garantissent aux citoyens le droit aux soins dans le cadre du respect des procédures en vigueur notamment en faveur des personnes démunies qui bénéficient de frais de traitement très réduits, a-t-il poursuivi.

Les CHU assurent des prestations gratuites au profit des femmes enceintes, notamment celles en situation précaire, en attendant la mise en place du Régime d’assistance médicale RAMED qui garantit la gratuité des soins aux tranches de la société les plus défavorisées, a-t-il souligné.

Rappelons, à titre d’exemple, que le CHU de Casablanca dispose d’une enveloppe budgétaire de fonctionnement de 400 MDH, dont 300 MDH sont issus d’une subvention étatique, et de 20 MDH pour les investissements. 70% du budget de gestion sert à couvrir les dépenses du personnel.

A.LAKHAIL

Pas de commentaires pour cet article “Les CHU croulent sous la demande…”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara