Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Plus de 70 morts dans des violences en Centrafrique

Source : | 5 février 2014 |  Actualité, Monde | 473 views

839516295035-949299683951.png

Des combats entre chrétiens et musulmans ont fait plus de 70 morts dans une localité de Centrafrique située à une centaine de kilomètres à l’ouest de la capitale, Bangui, a déclaré lundi un responsable de la police. Les violences ont éclaté à la fin de la semaine dernière à Boda. Des chrétiens ont attaqué des musulmans après le passage d’ex-rebelles de la Séléka, majoritairement musulmans. « Le maire (de Boda) m’a dit qu’il y avait plus de 70 morts. Plus de 30 maisons ont été incendiées », a déclaré Elie Mbailao, commissaire de police de la ville de Mbaiki. Il a ajouté que des habitants de la localité s’étaient affrontés avec des armes à feu et des machettes. L’ampleur de ces nouveaux affrontements souligne une fois de plus la difficulté de la mission confiée aux 1.600 soldats français de la force Sangaris et aux quelque 5.000 soldats de la force africaine Misca chargés de restaurer l’ordre en Centrafrique. Les affrontements entre ex-Séléka, membres des milices d’autodéfense anti-Balaka majoritairement chrétiens, et anciens soutiens du président François Bozizé, renversé par les rebelles en mars 2013, ont fait des centaines de morts et déplacé un million de personnes environ, soit le quart de la population du pays. L’Assemblée nationale se prononcera par un vote le 26 février sur la prolongation après début avril de l’intervention française en Centrafrique, commencée début décembre, a annoncé mardi le ministre des Relations avec le Parlement, Alain Vidalies. Ce vote, que prévoit la Constitution et qui aurait dû intervenir durant le mois de mars, a été avancé car le Parlement suspend ses travaux pendant cinq semaines à partir de la fin février pour cause d’élections municipales. Le déploiement des soldats étrangers, essentiellement déployés à Bangui, pas plus que le départ du président Michel Djotodia, installé au pouvoir par la Séléka, n’ont permis de rétablir le calme.


Pas de commentaires pour cet article “Plus de 70 morts dans des violences en Centrafrique”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara