Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Mémoires juives de l’Oriental marocain

Source : | 27 janvier 2014 |  Arts & Culture | 140 views

825546265254-936255682554.png

L’ouvrage « Mémoires juives de l’Oriental marocain », qui se veut une évocation illustrée, réaliste et enthousiaste du patrimoine culturel judéo-marocain de l’Oriental, a été présenté, jeudi dernier à Rabat, en présence  de personnalités éminentes, dont le conseiller de SM le Roi, André Azoulay. Selon ses auteurs, cet ouvrage collectif, édité par « La Croisée des chemins » à l’initiative de l’Agence de l’Oriental, « sillonne les traces toujours vivantes d’un passé commun, dont nous voulons honorer les moments heureux, en interrogeant de façon inédite le vécu de l’une des communautés les plus anciennes du Royaume, et son  interaction avec l’autre ». Par l’entremise d’un dosage savant entre texte et photo, cet ouvrage de 213 pages, premier du genre à être publié au Maroc, revisite la facette orientale de l’histoire du patrimoine hébraïque marocain, consacré par la nouvelle Constitution comme « l’un des affluents séculaires de l’identité nationale ». Intervenant à cette occasion, André Azoulay, conseiller du Souverain et président de la Fondation Anna Lindh, a souligné la cohérence, l’approfondissement et le caractère inédit de cet ouvrage qui, pour la première fois, raconte et illustre « Les Mémoires juives de l’Oriental marocain ». « Cohérence dans la mesure où ce livre vient combler une lacune tout en s’inscrivant dans le processus de réappropriation du chapitre juif de notre livre d’histoire », a affirmé M. Azoulay. Et « approfondissement, car aujourd’hui, c’est une nouvelle étape qui est franchie avec la publication de cet ouvrage par une institution publique, en l’occurrence l’Agence de l’Oriental dont c’est l’initiative et à qui revient tout le mérite », a ajouté le conseiller de SM le Roi, en notant au passage que « ce livre n’est pas le fruit d’une démarche identitaire ou communautaire, il est l’expression de ce que nous dicte désormais notre Constitution ». « Cet ouvrage fera date »,  a estimé M. Azoulay, car « il va encourager chacune de nos régions à revisiter son histoire et à promouvoir toutes les facettes de son patrimoine ».


Pas de commentaires pour cet article “Mémoires juives de l’Oriental marocain”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara