Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Marche nationale, ce dimanche à Rabat, contre la politique du pire menée par le gouvernement

Source : | 30 mars 2013 |  Actualité | 199 views

402315367585-800831940231.png

Libertés syndicales malmenées, salaires dérisoires, prix en hausse vertigineuse, dignité des travailleurs bafouée…La situation est telle que toutes les citoyennes et tous les citoyens  sont appelés à manifester leur rad le bol dans le but d’attirer l’attention d’un gouvernement qui mène, de par sa politique, le bateau à la dérive. L’appel de la FDT et de la CDT vient, de ce fait, à point nommé.  Ce dimanche 31 mars matin, la Place Bab Al Had devra accueillir des milliers de Marocaines et de Marocains en réaction à cet appel conjoint des deux centrales syndicales. L’initiative bénéficie d’ores et déjà de l’adhésion de  différentes parties dont des syndicats, des organisations œuvrant pour les droits humains, de la société civile et des forces vives du pays.   Dans ce cadre, la secrétaire générale  du Parti socialiste unifié (PSU), Nabila Mounib, a déclaré que le soutien de son parti à cette action militante est un appel pour tous les Marocains et les militants à protester contre la politique du gouvernement qui, au lieu d’opter pour une approche sociale, a préféré la répression pour faire face et interdire toute  forme de protestation, muselant ainsi les grévistes, les militants et la classe ouvrière et portant ainsi atteinte à leurs droits les plus légitimes. Tout en affirmant sa présence à cette Marche, elle a tenu à souligner que la situation est marquée par une tension sociale sans précédent  et que le gouvernement ne dispose pas de vision ou stratégie claire pour  faire face à cette crise appelée à s’accentuer, puisque le Maroc est surendetté et connaît un déficit budgétaire ayant atteint un niveau alarmant. Pour sa part,  le secrétaire général du Parti travailliste, Abdelkrim Benatik, a déclaré que la situation actuelle exige la constitution d’un front national pour la défense des droits et acquis des Marocains. Il fait savoir aussi que l’approche que le gouvernement est censé adopter est celle de procéder à des réformes prioritaires et profondes au niveau fiscal et l’instauration d’une taxe sur la richesse et non de porter atteinte au niveau de vie des couches les plus démunies à travers des hausses successives des prix des produits de première nécessité et partant à leur pouvoir d’achat. Face à la politique d’un gouvernement qui ne fait que dans la prise de décisions unilatérales et qui a réussi à vider le dialogue social de sa substance, la classe ouvrière se trouve contrainte de manifester son mécontentement par tous les moyens légaux garantis par la constitution et les Conventions internationales. Par ailleurs, le secrétaire général du Parti de l’avant-garde démocratique et socialiste, Abderrahmane Benamrou, a souligné que son parti et les autres formations politiques ont publié un communiqué  commun affirmant leur soutien total à cette marche.  Tout en indiquant que les revendications de la classe ouvrière sont légitimes, il a fait savoir que de telles actions ont pour objectif d’unir les rangs en vue de répondre aux attentes des citoyens marocains.


Pas de commentaires pour cet article “Marche nationale, ce dimanche à Rabat, contre la politique du pire menée par le gouvernement”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara