Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

La chasse aux djihadistes dans l’Adrar des Ifoghas se poursuit sans relâche

Source : | 6 mars 2013 |  Actualité, Monde | 700 views

377845289342-789326237784.png

Les forces françaises ont mené dans la nuit de lundi à mardi de nouvelles opérations contre les djihadistes dans le massif des Ifoghas, dans le Nord du Mali, a déclaré sur BFM-TV et RMC le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Ces opérations se sont soldées par la mort d’une quinzaine de djihadistes, a-t-il précisé. « Cette nuit, il y a eu des opérations menées par nos forces contre une partie des groupes terroristes qui sont dans cette région, la vallée de l’Ametettaï, qui est un ensemble où il y a vraiment une concentration », a expliqué le ministre français. Les forces françaises et tchadiennes ont pris en tenaille le massif des Ifoghas, grand comme le Massif central français, et cette vallée de l’Ametettaï, où elles conduisent depuis deux semaines une opération de nettoyage. Jean-Yves Le Drian a précisé qu’environ 800 soldats français et autant de tchadiens étaient engagés dans cette opération. « Ce n’est pas fini, parce qu’après la vallée de l’Ametettaï, il y a d’autres vallées », a-t-il ajouté. « Vue la violence des combats qui se déroulent là depuis 15 jours, on voit bien qu’il y a là un sanctuaire. » Au sujet des têtes pensantes d’AQMI, Jean-Yves Le Drian a indiqué par ailleurs que la France ne possèdait pas la preuve de la mort d’Abdelhamid Abou Zeïd ou de Mokhtar Belmokhtar dans les combats au Nord-Mali. Quant aux otages français, « au moment où nous parlons, tout nous laisse à penser qu’ils sont en vie », a-t-il dit sur France 2. Le décès de l’ »émir » algérien d’Aqmi, Abdelhamid Abou Zeïd, dans le massif montagneux de l’Adrar des Ifoghas, a été annoncé par le président tchadien Idriss Deby. Les autorités tchadiennes ont par ailleurs annoncé la mort de Mokhtar Belmokhtar, l’un des principaux chefs d’Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). « Je n’ai pas de preuve », a dit Jean-Yves Le Drian. « Je ne vous dirai pas aujourd’hui à cette heure que l’un et l’autre (…) sont morts parce que je ne le sais pas », a-t-il ajouté.


Pas de commentaires pour cet article “La chasse aux djihadistes dans l’Adrar des Ifoghas se poursuit sans relâche”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara