Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Des nuls et des buts

Source : | 1 décembre 2014 |  Sport | 283 views

1057427223372-11088756105742.png

En attendant WAC-RCA et KACM-CAK du dimanche et les rencontres dominicales (CRA-RSB et MAS-ASFAR) et en amuse-bouche lors des rencontres avancées de la dixième journée en Botola Pro Elite1, on a caracolé vendredi et samedi à trois buts par match, ce qui est une jolie moyenne  pour quatre rencontres qui se sont toutes soldées par des nuls.  Ce sont le HUSA et l’IZK qui ont montré la voie aux autres quand vendredi au Grand Stade d’Agadir sous une pluie battante, ils n’ont pu se départager (2-2) lors d’une très belle rencontre. Les deux formations généreuses à souhait ont su gratifier les spectateurs ayant bravé les intempéries, d’un match plein et riche en intentions offensives surtout en seconde période où d’ailleurs tout se joua.  Les Soussis ont ouvert la marque grâce à un heading auto-goal, un gag du genre, du défenseur Hachimi qui trompait son gardien. A partir de là tout s’accéléra, l’IZK pouvait alors compter sur la triplette Mnasfi, Zouhri, Coulibaly qui affola à plusieurs reprises la défense soussie la transperçant par deux fois sur un doublé du Malien de service zemmouri, le HUSA répliquant entre-temps par El Fatihi. Est-ce l’espace sportif soussi qui donne des ailes aux crampons ? En tout cas, le Grand stade d’Adrar semble, à notre grand bonheur, inspirer les godasses qui le foulent.  Ce qui n’est pas le cas du stade du FUS  qui abritait FUS-MAT et qui, déplacé en d’autres pelouses plus jouables, aurait pu donner lieu à un spectacle encore plus grandiose que celui par à-coups entrevu. Qu’à cela ne tienne ! La rencontre fut à titre de consolation riche en buts puisque détenteur de la Coupe et champion sortant ont à chacun sa fortune scoré par deux fois sur des doubles de Saadane pour les R’batis et de Yajour pour les Tétouanais. Parité parfaite donc car même au classement, le MAT et le FUS sont 5e ex-aequo.  A Kénitra, le KAC n’a pu venir à bout du DHJ dans une rencontre qui s’est jouée en trois minutes dans les dernières vingt minutes. Les Gharbaouis ouvrirent la marque par Meskini mais ce n’était que feu de paille, les Doukkalis ne laissèrent pas tourner le chrono plus de 180 secondes et revenaient par l’intermédiaire de Hasnaoui. On se quitta par la suite en bons amis au grand dam d’El Idrissi qui voit son équipe  retomber dans ses travers. Enfin, à Khouribga, l’OCK a brûlé son joker et raté la bonne opération du jour en se faisant chahuter par plus petit (1-1), que soi l’OCS en l’occurrence. A mardi ! Guerre de déclarations entre le DHJ et Chehata La guerre des déclarations se poursuit entre le DHJ et l’ex-entraîneur du club, l’Egyptien Hassan Chehata. Au moment où celui-ci clame haut et fort qu’il n’a pas reçu ses trois derniers mois de salaire, le club doukali infirme tout cela.  Pour les dirigeants jdidis, l’ex-sélectionneur de l’Egypte avait perçu cinq mois de salaire, alors qu’il n’avait travaillé que 4 mois jusqu’ici. Partant de là, c’est le DHJ qui compte désormais saisir la FIFA pour obtenir réparation après que Hassan Chehata a signé un nouveau contrat avec le club égyptien d’Arab Contractors.   


Pas de commentaires pour cet article “Des nuls et des buts”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara