Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Divers Economie

Source : | 24 novembre 2014 |  Economie | 365 views

1056207196739-11042936105620.png

Corruption Les participants à des consultations régionales de haut niveau sous le thème « Parcours de la coopération en vue de lutter contre la corruption et renforcer l’intégrité dans les pays arabes: réalisations, défis et perspectives » ont appelé, jeudi dernier à Skhirat, à intensifier les efforts pour appliquer les lois de lutte contre la corruption. Les participants à cette rencontre, organisée par le programme du Bureau régional du Programme des Nations unies pour le développement pour les pays arabes et l’Instance centrale de prévention de la corruption (ICPC), ont noté que les réalisations dans ce domaine n’ont pas atteint les résultats escomptés, en dépit de la constitutionnalisation des organismes de lutte contre la corruption dans plusieurs pays et du lancement des initiatives sectorielles. Les intervenants ont mis l’accent sur la nécessité de se concentrer sur les secteurs qui impactent la vie des citoyens, de renforcer les secteurs qui génèrent des revenus à l’Etat (douanes et impôts), de renforcer les capacités de la société civile, de consolider les relations entre le Parlement et le pouvoir exécutif et d’améliorer la qualité de l’éducation, de la santé et la justice.  Lagune  Les participants à une rencontre organisée, jeudi dernier à Nador, par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement, ont mis en relief la richesse et la diversité du patrimoine naturel de la lagune de Marchica et la nécessité de mettre en œuvre les actions appropriées pour sa préservation et sa valorisation. Lors de cette rencontre, qui a connu la présentation des résultats de la mission d’experts marocains et français menée du 29 mai au 12 juin derniers dans la lagune de Marchica, les intervenants ont souligné que cette lagune est dotée de potentialités naturelles exceptionnelles eu égard à la richesse et la diversité de son écosystème, appelant toutes les parties concernées à conjuguer leurs efforts en vue d’intégrer ce patrimoine dans le développement social et économique de la région. Cette mission scientifique s’est inscrite dans le cadre du vaste programme de protection de la lagune de Nador, lancé en novembre 2008 par la Fondation et qui met en place différents projets et actions de protection du site ainsi que de la faune et la flore, indique la Fondation. Ainsi, les experts ont œuvré à déterminer la teneur en métaux lourds et en pesticides des zones identifiées comme sensibles, cartographier les fonds marins, sauvegarder le cordon dunaire de la lagune, créer des habitats artificiels pour les poissons juvéniles, et valoriser les salins de Kariat Arekmane.


Pas de commentaires pour cet article “Divers Economie”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara