Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Les premiers camions russes du convoi humanitaire franchissent la frontière ukrainienne sans autorisation

Source : | 22 août 2014 |  Actualité, Monde | 256 views

1019926920918-10580735101992.png

  La Russie a envoyé vendredi en territoire ukrainien les premiers camions de son convoi d’aide humanitaire stationné à la frontière depuis plus d’une semaine, estimant que tous les « prétextes » invoqués par Kiev pour le retarder avaient été épuisés. Les premiers camions blancs se sont ébranlés et ont passé le poste-frontière russe de Donetsk, qui porte le même nom que le principal fief insurgé en Ukraine.  Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a annoncé vendredi que ses représentants n’escortaient pas le convoi humanitaire russe controversé entré sur le territoire ukrainien car ils n’ont pas reçu de « garanties de sécurité suffisantes ». « Nous ne faisons partie du convoi d’aucune manière », a déclaré une porte-parole du CICR Viktoria Zotikova, l’organisation faisant état sur Twitter d’une « situation sécuritaire volatile ». Une petite équipe de responsables du CICR a rapporté d’intenses bombardements dans la nuit dans le bastion prorusse de Lougansk, vers lequel se dirigent les camions russes.  Les autorités ukrainiennes craignent que le convoi ne fasse l’objet d’une provocation de la part des insurgés et ne serve de prétexte à une intervention russe. Elles ont averti que l’acheminement de l’aide ne se ferait qu’avec des « garanties » pour sa sécurité. Les camions se sont déplacés jusqu’aux douanes ukrainiennes au poste d’Izvariné.  Selon la télévision d’Etat russe, plus de 20 camions ont ensuite continué leur route en territoire ukrainien contrôlé par les séparatistes prorusses. « Tous les prétextes pour retarder la livraison de l’aide aux zones en situation de catastrophe humanitaire ont été épuisés. La Russie a décidé d’agir. Notre convoi chargé d’aide humanitaire se met en mouvement en direction de Lougansk », dans l’est de l’Ukraine, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué sur la radio Kommersant FM que le président Vladimir Poutine avait été informé du mouvement du convoi vers l’Ukraine. Des premiers camions du convoi avaient été inspectés jeudi par les gardes-frontières et les douaniers ukrainiens, une procédure indispensable pour que le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) puisse ensuite distribuer l’aide. La Russie estime, elle, qu’il y a urgence face à la situation humanitaire de plus en plus difficile dans l’Est de l’Ukraine ravagé par des combats qui ont fait plus de 2.000 morts en quatre mois, et des centaines de milliers de déplacés. Moscou estime que « toutes les garanties indispensables ont été données » et que « l’itinéraire » prévu pour le convoi avait été « vérifié » par le CICR. Vendredi matin, la porte-parole du CICR indiquait à l’agence russe Interfax que l’organisation ne disposait pas encore de « garanties de sécurité ».    


Pas de commentaires pour cet article “Les premiers camions russes du convoi humanitaire franchissent la frontière ukrainienne sans autorisation”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara