Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Bouznika à l’heure de la fantasia

Source : | 21 août 2014 |  Arts & Culture | 823 views

1019186917937-10575809101918.png

La 2ème édition du Festival de tbourida «Khayl wa Khayr» s’est ouverte, mercredi à Bouznika, dans une ambiance célébrant la fantasia et les traditions équestres marocaines. Le public, tous âges confondus, présent en grand nombre à l’espace Mehrek, avait rendez-vous avec des spectacles de Sorbas et de tbourida d’un grand esthétisme où la maîtrise irréprochable des cavaliers est conjuguée à la beauté des chevaux.  Cet événement vise en premier lieu à préserver l’art séculaire de la tbourida, tout en le mettant au service du développement social et humain, et à transmettre aux générations futures les valeurs de respect, de courage et d’honneur, véhiculées par cette noble conquête de l’homme qu’est le cheval, a déclaré à la MAP, Mohammed Kharroussi, président de l’Association locale de développement du cheval et de la fantasia, initiatrice du festival. Ce festival, organisé en partenariat avec la municipalité de Bouznika, la préfecture de la province de Benslimane et la Société Royale d’encouragement du cheval, ambitionne aussi de sensibiliser la population locale aux gestes de citoyenneté et de favoriser le développement socioéconomique de la région, a-t-il ajouté, faisant observer que plus de 40.000 festivaliers sont attendus quotidiennement pour cette deuxième édition, et ce grâce aux efforts déployés pour renforcer la capacité d’accueil des différents espaces du festival, notamment, celui de Mehrek, dont la capacité a été augmentée à 4.000 places. Il a ajouté que cette manifestation, qui se poursuivra jusqu’au 24 août, promet une programmation aussi riche que variée, soulignant que la particularité de cette deuxième édition réside notamment dans l’organisation d’une opération de vente aux enchères de chevaux pour permettre aux éleveurs locaux de commercialiser leur produit. Outre des exhibitions de tbourida animées par des Sorbas (34 dont une féminine) représentant les différentes régions du Maroc, le festival comprend une exposition d’arts plastiques autour des chevaux, ainsi que des espaces de promotion des produits de terroir destinés à mettre en avant les potentialités agricoles dont regorge la région Chaouia-Ouardigha. Une unité de collecte de sang visant à sensibiliser la population locale et les festivaliers à l’importance du don du sang a été également mise en place pour l’occasion.  Un village d’enfants a été par ailleurs spécialement créé dans le but de divertir les enfants de la région, à travers une panoplie d’activités ludiques et éducatives.  Des concerts animés par des troupes musicales locales et des artistes marocains, tels que Said Mouskir, Rachida Talal, Hamid El Mardy, Hoba Hoba Spirit, Muslim ou encore Daoudi sont également au menu du festival.   


Pas de commentaires pour cet article “Bouznika à l’heure de la fantasia”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara