Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Respect scrupuleux du cessez-le-feu pendant les négociations au Caire

Source : | 13 août 2014 |  Actualité, Monde | 183 views

1014096894779-10540198101409.png

La bande de Gaza connaissait mardi une deuxième journée de trêve tandis que négociateurs israéliens et palestiniens essayaient au Caire de surmonter des années d’hostilité meurtrière pour parvenir à un cessez-le-feu durable. Les Israéliens et les Palestiniens doivent trouver par l’entremise des Egyptiens une formule extrêmement complexe pour que soient satisfaites des exigences apparemment contradictoires: la sécurité pour les Israéliens, la levée du blocus de la bande de Gaza pour les Palestiniens. Il s’agit d’empêcher une reprise des combats et, si possible, d’instaurer une trêve prolongée après l’expiration cette nuit d’un cessez-le-feu de trois jours entré en vigueur lundi.
Il s’agit aussi pour Israël et le Hamas, les deux belligérants, de ne pas perdre la face après plus d’un mois d’une guerre qui a fait près de 2.000 morts palestiniens. Israéliens et Palestiniens ont eu lundi, environ dix heures de discussions “sérieuses”, ont dit au Caire et à Gaza des responsables palestiniens à l’AFP. “On ne peut pas parler de progrès, mais les discussions sont sérieuses et les Egyptiens ont bien compris les exigences et les droits de notre peuple qui ne cèdera sur aucun d’eux, à commencer par la levée du blocus imposé depuis 2007 par Israël.  La levée  du blocus qui asphyxie l’économie de l’enclave est une exigence primordiale des Palestiniens.  Israël, pour sa part, réclame la démilitarisation de la bande de Gaza. La délégation palestinienne oppose une fin de non-recevoir à cette exigence et l’a encore fait au Caire, a indiqué une source palestinienne sans que l’on sache dans quelle mesure un tel refus hypothèque le succès des discussions. Le Premier ministre israélien s’est toutefois dit prêt à voir l’Autorité palestinienne jouer un “rôle” à l’avenir à Gaza. Et selon la presse israélienne citant un haut responsable, les Israéliens ont accepté au Caire de soulager notablement le blocus en portant à 5.000 chaque mois le nombre de permis délivrés aux Gazaouis pour se rendre en Israël ou en Cisjordanie; en autorisant une augmentation importante du trafic de marchandises au point de passage de Kerem Shalom; en acceptant sous de strictes conditions l’entrée d’argent dans le territoire pour payer les dizaines de milliers de fonctionnaires qui attendent leur salaire depuis des mois; et en étendant les zones de pêche. Israël serait aussi prêt à libérer quelques dizaines de prisonniers palestiniens en échange des corps de deux soldats tués pendant la guerre. En revanche, Israël ne veut pas entendre parler de la construction d’un port ou d’un aéroport, dit la presse.  Aucune confirmation officielle n’a été obtenue. Par ailleurs, Israël a violemment dénoncé mardi la composition d’une commission internationale chargée d’enquêter sur toutes les violations des lois humanitaires internationales et des droits de l’Homme dans les Territoires palestiniens, particulièrement dans la bande de Gaza, mais aussi à Jérusalem-Est depuis le 13 juin et le déclenchement d’opérations israéliennes consécutives à l’assassinat de trois jeunes israéliens en Cisjordanie.  Le Hamas a salué cette décision. La commission d’enquête devra rendre ses conclusions en mars 2015 au Conseil des droits de l’Homme.   


Pas de commentaires pour cet article “Respect scrupuleux du cessez-le-feu pendant les négociations au Caire”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara