Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

La lutte contre la contrebande du carburant algérien s’intensifie

Source : | 12 août 2014 |  Actualité | 223 views

1013406895110-10540686101340.png

L’intensification des opérations de lutte contre le trafic du carburant menées aux frontières avec  l’Algérie en vue d’endiguer ce phénomène semble porter ses fruits. Au Maroc, où ce phénomène induit un manque à gagner important,  plusieurs dispositions ont été prises pour venir à bout de cette activité illégale. La dernière initiative en date concerne la construction tout au long de sa frontière avec l’Algérie d’une clôture longue de quelque 1 500 km.  Dotée de capteurs électroniques, cette barrière vise non seulement à protéger le Royaume des menaces terroristes, mais devrait aussi contribuer à lutter contre les réseaux d’immigration clandestine et les différentes activités de contrebande qui pullulent tout au long de la frontière. Dont, justement celle du carburant  Du côté d’Alger, des efforts sont également déployés pour mettre un terme à ce trafic. Selon un responsable de la gendarmerie algérienne, le dispositif déployé par les unités des gardes-frontières, en coordination avec les différentes unités de la gendarmerie nationale, a permis la saisie, de janvier à juillet 2014, d’importantes quantités de carburant destinées à l’exportation frauduleuse vers le Maroc. «Sur les sept premiers mois de l’année en cours, les quantités  de carburant saisies sont de l’ordre de près de 500.000 litres contre 320.000  litres pour la même période de l’année écoulée», rapporte l’Agence presse service (APS). En effet, grâce aux différentes mesures prises pour endiguer ce commerce frauduleux, «les quantités de carburant illégalement acheminées vers le pays voisin ont baissé comme le démontrent les saisies importantes  opérées dans la région», constate la gendarmerie algérienne. Pour réduire ce trafic, il a fallu, entre autres, creuser des tranchées et ériger des obstacles le long de la zone frontalière Ouest, «en plus du déploiement judicieux des GGF qui s’adaptent en fonction des données et des situations rencontrées au fur et à mesure», explique le responsable de la gendarmerie algérienne. Pour autant, la guerre contre cette contrebande, qui affecte les économies des deux pays, n’est pas encore gagnée, les contrebandiers ayant opté pour de nouvelles méthodes d’exportation frauduleuse du carburant.


Pas de commentaires pour cet article “La lutte contre la contrebande du carburant algérien s’intensifie”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara