Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Boujdour: Lemsid boude les écrits

Source : | 4 mars 2014 |  Actualité | 470 views

La commune rurale Lemsid, dans la province de Boujdour, est une commune sans plan de développement. En effet, les magistrats de la Cour régionale des comptes observent dans leur rapport 2012 qu’aucune procédure n’a été entamée dans ce sens. Or, conformément aux dispositions de la charte communale, le conseil vote le projet de plan de développement, préparé par le président. Il fixe aussi, dans la limite des moyens propres à la commune et de ceux mis à sa disposition, le programme d’équipement de la collectivité et propose les actions à entreprendre en association ou en partenariat avec l’administration, les autres collectivités locales ou les organismes publics. Des irrégularités se font aussi ressentir au niveau des commissions permanentes. L’une est chargée de la planification, des affaires économiques, du budget et des finances,  l’autre est chargée du développement humain, des affaires sociales, culturelles et sportives. Mais ces commissions ne jouent pas leur rôle: Il n’y a ni procès-verbaux, ni délibération des rapports annuels. Le budget, accompagné des documents nécessaires, n’est pas soumis pour étude à la commission chargée de la planification 10 jours au moins avant son approbation. Pour ce qui est du parc automobile, la commune ne tient pas non plus de carnets de bord permettant le suivi de la maintenance des véhicules et de la consommation en carburant. De plus, aucun lieu n’est dédié à l’emmagasinage des achats en équipement et matériel. Par conséquent, aucune procédure de suivi n’est mise en place pour la sauvegarde des biens communaux. Concernant les subventions accordées aux associations sportives, la commune en fait bénéficier des associations en l’absence de l’agrément exigé par la loi. Par ailleurs, l’examen des comptes administratifs des années 2008 et 2009 montre que la commune ne s’est pas acquittée de la taxe spéciale sur les véhicules. Situation qui doit être redressée, conseillent les magistrats. Le président du conseil communal de Lemsid n’a tout simplement pas fait de commentaire sur les observations qui lui ont été adressées.

Fatiha NAKHLI


Pas de commentaires pour cet article “Boujdour: Lemsid boude les écrits”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara