Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Les ambitions «panafricaines» de Mitsumi

Source : | 27 février 2014 |  Economie | 249 views

LA liste des distributeurs de produits informatiques s’allonge. Après Disty Technologie, Disway, Microchoix et les autres, voilà que Mitsumi pose ses valises au Maroc. Implantée à Casablanca depuis fin 2012, l’entreprise, créée en 1996 par les deux frères indiens Shah, exhibe désormais ses nouvelles ambitions pour le marché local et l’Afrique francophone.
«Les recrutements sont toujours en cours pour notre bureau régional. Nous disposons d’un portefeuille de 19 marques et nous sommes présents dans 16 pays», annonce le DG Aziz Bennis de Mitsumi qui cible uniquement les revendeurs grossistes. L’entreprise dont le QG est basé à Dubai a réalisé un chiffre d’affaires de 450 millions de dollars (près de 3,7 milliards de DH) en 2013 contre 88 millions en 2009. Date à laquelle l’entreprise dont 95% des activités se fait en Afrique est passé de grossiste à distributeur. L’opérateur s’est vu d’ailleurs attribué, en février 2014 à Monaco, le 1er prix du distributeur africain. Avoir la prétention de lancer un hub ne suppose-t-il pas d’investir dans une plateforme logistique de stockage et de service après-vente?
Le DG de Mitsumi assure «qu’il y aura transfert de certaines activités de la France à la zone franche de Tanger. Ce n’est pas encore une décision définitive. Mais il y a une forte volonté du management pour créer une plateforme». Pour l’instant, le distributeur informatique qui fait aussi dans le conseil s’est contenté d’externaliser sa logistique. C’est Aramex Maroc qui s’en charge. Son commanditaire compte 16 entrepôts à travers le monde. Mais pas au Maroc.
Le continent noir fait saliver. Le distributeur vise d’ici 2015 à s’installer dans des pays comme l’Egypte, la Libye, le Mali…
«Ce n’est plus le choix stratégique mais le choix logique», estime la DG d’International Data Corporation (IDC), Ouafa Kathir. Représentante du cabinet d’études spécialisé en technologies de l’information, elle annonce de beaux jours pour le marché marocain «qui va connaître une croissance de 8% en 2014 et une évolution qui atteindra les 15% entre 2012-2015. C’est le segment service qui va se développer le plus rapidement (e-learning, e-banking…)». 
Avec surtout «4 secteurs-clés» pour le développement du marché: les chantiers gouvernementaux Plan Numeric, les télécoms, la banque-finance et les besoins en data qui deviennent de plus en plus importants pour le grand public… D’où plusieurs constats: l’extension des fournisseurs internationaux du cloud computing au niveau du Royaume, les opérateurs qui changent de rôle en fournissant des services qui vont au-delà de la voix… le grand public comporte encore un gros gisement: 43% des foyers en zones électrifiées sont équipés en PC et/ou tablette. Soit près de 3 millions de ménages, selon la dernière enquête TI de l’ANRT.
Le taux de pénétration de l’ordinateur progresse en milieu urbain et rural. Les distributeurs informatiques ont encore de la marge et tout va se jouer sur les prix (évidemment), le redéploiement numérique du canal de distribution.. «Vu notre cœur de métier, le e-commerce n’est pas une priorité (vente aux particuliers). Néanmoins nous avons déjà une plateforme dédiée aux revendeurs», déclare le DG de Mitsumi.
S. B. & F. F.


Pas de commentaires pour cet article “Les ambitions «panafricaines» de Mitsumi”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara