Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Observatoire de l’OukaimedenDes scientifiques US s’installent pour 4 ans

Source : | 15 novembre 2013 |  Société | 129 views

CE n’est pas une visite de convenance, mais un rapprochement entre les chercheurs de l’Observatoire universitaire Cadi Ayyad et de l’Université de l’Illinois aux Etats-Unis, pour mener conjointement l’expérience Renoir. Un projet imaginé fin 2009 lors d’une première rencontre organisée par l’Université Mohammed V de Rabat. En effet, les Américains étaient à la recherche de partenaires africains pour étudier l’activité du soleil sur la Terre, via une position du globe dont ils ignoraient tout, l’Afrique. L’Observatoire de l’Oukaimeden, qui poursuit depuis 1988 l’étude du soleil, appelée Iris, a ainsi proposé à l’Université de l’Illinois un transfert de technologies. En échange de cette géolocalisation et de la qualité du ciel, offertes par l’Observatoire, les Américains ont convenu de fournir tout le matériel nécessaire à l’expérience Renoir, pour une mission dite temporaire de deux ans, renouvelable deux ans. “Nous avons donc quatre années assurées pour profiter de ce coûteux matériel.
L’astronomie n’étant pas une priorité au Maroc, cet investissement pour la recherche scientifique est donc une aubaine”, comme en témoigne le directeur de l’Observatoire astronomique, Zouhair Benkhaldoun. C’est donc quatre ans plus tard, du 4 au 12 novembre 2013, que les scientifiques américains, porteurs de ce projet financé par la National Science Foundation, ont investi l’observatoire avec pour principal champ d’intérêt les perturbations de la haute atmosphère. Ce domaine scientifique intéresse à la fois les astronomes, pour les ondes de gravité en particulier, et les chercheurs dans le domaine des télécommunications, pour la perturbation induite dans l’ionosphère, la zone de l’atmosphère où s’enflamment les météorites. C’est donc aux côtés de chercheurs marocains du Laboratoire physique des hautes énergies et astrophysique, que la station Renoir a été montée. Différents instruments de mesure sont en place, comme le système d’imagerie plein ciel, qui permet, à l’aide de capteurs interférométriques de Fabry-Pérot miniatures (FPI), de calculer la densité et la hauteur de l’ionosphère. A eux seuls, les capteurs FPI servent à mesurer les vents et les températures des particules thermosphériques neutres. Ces données sont ensuite utilisées pour analyser la réponse de la thermosphère aux orages et l’éventuelle contribution des ondes de gravité aux instabilités équatoriales.
Le coût d’un tel matériel revient à environ 3 millions de DH, auxquels il faut rajouter presque autant pour financer leur transport des Etats-Unis au Maroc. Pour mieux comprendre l’expérience Renoir, la Faculté des Sciences Semlalia a abrité, le 11 novembre, un séminaire intitulé “Etudier la météorologie spatiale par l’utilisation d’instruments basés au sol”. L’occasion pour les étudiants du laboratoire en master et les doctorants de profiter de ces travaux complémentaires dans leur cursus.
Les résultats obtenus de l’expérience Renoir sont évidemment directement accessibles aux chercheurs américains via le web. Il s’agissait également de prévoir la mobilité des équipes marocaines et américaines, qui feront régulièrement des voyages dans les deux pays, afin d’échanger les traitements et analyses des données obtenues. L’objectif étant de travailler en commun sur des publications scientifiques. En marge de ces travaux, l’Observatoire de l’Oukaimeden continue de mener ses propres expériences scientifiques, et notamment celle sur la détection des petits corps dans le système solaire, qui lui a valu d’être classé, cette année, 9e sur les 500 observatoires dans le monde, qui travaillent sur ces mesures.

De notre correspondante, Stéphanie JACOB


Pas de commentaires pour cet article “Observatoire de l’OukaimedenDes scientifiques US s’installent pour 4 ans”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara