Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Crédit du Maroc veut accroître la distribution du crédit

Source : | 29 juin 2012 |  Actualité, Economie | 731 views

p10_203.jpg

Crédit du Maroc récidive. La filiale du groupe français Crédit Agricole vient de proposer à ses actionnaires, pour la 3e année consécutive, de convertir leurs dividendes en actions. Ainsi, le maximum de titres à émettre a été fixé à 366.852 actions à un prix de 699 DH unitaire pour un montant de plus de 256,4 millions de DH. Les souscriptions s’étalent du 9 juillet au 6 août. Par cette opération, CDM a pour principal objectif de «renforcer ses fonds propres afin d’accompagner le développement de son activité, notamment en accroissant sa capacité de distribution de crédit tout en respectant le ratio de solvabilité de Bâle II». Déjà en 2011, pour le même type d’opération, la banque avait mobilisé 250.988 actions émises à 810 DH unitaire, prime d’émission comprise. Résultat, le capital social de la banque passe de 865 millions de DH  à 890 millions de DH, le taux de participation étant de 87,02%.
En 2010, CDM avait aussi procédé à l’augmentation de son capital par conversion du dividende relatif à l’exercice 2009, en émettant 314.639 actions à un prix d’émission de 703 DH par action, prime d’émission comprise. Ainsi, son capital qui était de 833 millions de DH a augmenté à 865 millions de DH, en enregistrant un taux de participation de 95,77%.
L’augmentation de capital est réservée exclusivement aux actionnaires de la banque. Ils ont le choix de souscrire à l’opération où de recevoir leurs dividendes en numéraire ou encore les deux à la fois, mais seulement pour ceux qui disposent d’un nombre important d’actions.
Selon la note d’information relative à l’augmentation de capital, «la libération des souscriptions ne sera effectuée que par affectation d’un montant égal à 90% du dividende brut, soit de 28,8 DH par action».
A ce titre, le Groupe Crédit Agricole, qui est le principal actionnaire du CDM à hauteur de 77,03% du capital, compte participer intégralement à cette opération par règlement optionnel du dividende 2011 en actions.
En plus du CA, le tour de table est également composé de Wafa Assurance qui détient 10,17% et du flottant en Bourse (12,8%).
Comme annoncé, le CDM entend renforcer ses fonds propres de base. En cas de conversion totale des dividendes, ils atteindraient 4,8 milliards de DH dont 1,5 milliard de DH de dettes subordonnées.
En Bourse, après avoir atteint son niveau annuel le plus haut de 815 DH le 03 février, le titre CDM s’est inscrit dans une spirale baissière écourtée de quelques rebonds techniques.
Pour la période du 1er janvier au 31 mars 2012, la valeur bancaire clôture sur un cours de 750 DH, affichant ainsi une contre-performance trimestrielle de -2,6%. Sur cette période, le volume quotidien moyen de la valeur CDM se chiffre à 228.940 DH. A la clôture de la séance de mercredi 27 juin, l’action CDM stagnait à 699 DH, creusant, ainsi, sa perte annuelle à -9,22%.

B. Z.


Pas de commentaires pour cet article “Crédit du Maroc veut accroître la distribution du crédit”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara