Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Istiqlal: Un 16e congrès houleux ?

Source : | 29 juin 2012 |  Actualité, Politique | 665 views

p42_23.jpg

Le 16e Congrès du Parti de l’Istiqlal dont les travaux débutent ce vendredi à Rabat et dureront jusqu’à dimanche promet de ne ressembler en rien aux précédents. L’on  s’y attend à des débats houleux principalement autour du mode d’élection du secrétaire général. Jusque-là, la «tradition» a été de le désigner par consensus. C’est-à-dire qu’il n’y avait qu’un seul candidat pour ce poste. Or, pour cette édition de la grand-messe de l’Istiqlal, un important membre du Comité exécutif a décidé de mettre fin à cette pratique en se présentant contre le candidat qui, en principe, devait être désigné par consensus.
Hamid Chabat a, en effet, annoncé officiellement qu’il postule à ce poste contre Abdelouahed El Fassi qui allait être plébiscité par les membres du Comité exécutif. Aux dernières nouvelles et à la veille de l’ouverture des travaux, un troisième larron a fait part de son intention de briguer le poste de secrétaire général. Mohamed El Ouafa, actuel ministre de l’Education nationale pourrait, en effet, jouer le trouble-fête au risque de mettre fin à l’harmonie dont se prévalent les Istiqlaliens. Une chose est cependant sûre: certains membres de la sous-commission des Statuts et règlements, réunie mercredi au siège central du parti à Rabat, ont empêché l’adoption d’un amendement qui devait instaurer l’exercice de deux mandats successifs au Comité exécutif pour pouvoir postuler au poste de secrétaire général. L’amendement en question devait empêcher la candidature de Hamid Chabat.
Hormis cette question du mode de désignation du secrétaire général, tout est fin prêt pour le bon déroulement des travaux du Congrès dont les militants istiqlaliens attendent beaucoup. Tawfiq Hjira, président de la Commission préparatoire, a su comment gérer les préparatifs. Diverses questions ont ainsi été tranchées en aval pour permettre la tenue de ces 16è assises dans de bonnes conditions. Différentes sous-commissions et des manifestations culturelles, économiques et autres ont été organisées dans plusieurs villes. La Commission préparatoire avait validé les documents dont les synthèses ont été ensuite discutées lors des 82 congrès régionaux pour servir de plateformes au 16è congrès national.
En outre, la Commission préparatoire a adopté les rapports d’un certain nombre de sous-commissions dont celles de l’intégrité territoriale, des affaires sociales, de la régionalisation, la décentralisation et le développement du monde rural, de la jeunesse et des sports, des affaires économiques et celle de la femme et de la parité.
Ces rapports portent sur l’ensemble des questions qui intéressent les citoyens auxquelles le parti essaie d’apporter des réponses. C’est que l’on compte sur le congrès général de ce week-end pour dégager une vision et un programme globaux qui guideront les actions futures du parti.
La Commission préparatoire a, par ailleurs, débattu de la question du Conseil national du parti dont le nombre des membres a été fixé à 400. Un quota de l’ordre du tiers a été réservé aux femmes devant siéger dans cette instance, et de 20 % pour les jeunes dont la limite d’âge a été fixée à moins de 35 ans.

J.E. HERRADI


Pas de commentaires pour cet article “Istiqlal: Un 16e congrès houleux ?”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara