Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Eau potable : Rationnement dans les villages du Haouz

Source : | 29 août 2013 |  Faits divers | 234 views

62079p2-46662079.png

L’image est à peine croyable, voire insolite. Des habitants qui transportent chaque jour  de l’eau en bidon pour subvenir à leurs besoins. Cela se passe dans une petite commune, pas loin de Marrakech: Amizmiz. Et pour cause, le liquide précieux devient rare dans une région où la sécheresse sévit et l’ONEE procède par rationnement de l’eau. «L’eau est captée via les sous-écoulements de l’oued et en raison des retards de la pluviométrie, les puits ne répondent plus à la capacité de la commune», explique Malika Belkouadssi, directeur de l’ONEE Marrakech. «Le problème sera réglé une fois avec les premières précipitations».
Amizmiz n’est pas la seule bourgade à souffrir de cette pénurie. A Kettara  (route d’Ouled Dlim) le problème est identique. A Chichaoua, la demande est de plus en plus forte et les forages d’exploitation risquent de ne plus suffire. Tamansourt et l’Oudaya connaissaient elles aussi des problèmes de débit d’eau reçu, réglés maintenant qu’elles sont connectées à la station de traitement de l’eau potable de Marrakech. C’est que les périodes de sécheresse répétitives portent leur grande empreinte sur la région avec un stress hydrique évident. Le développement  urbanistique et touristique rapide des provinces de la région et l’insuffisance de ses ressources en eau bousculent continuellement l’équilibre, au demeurant précaire, entre les réserves et les besoins. En chiffre, Marrakech-Tensift-Al Haouz produit 1,314 milliard de m3 par an et en consomme 1,4 milliard.  En 2030 et vu les besoins en prévisions, le déficit avoisinera les 350 millions de m3/an. Par secteur et contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les investissements touristiques, ni les greens et encore moins les eaux potables et industrielles qui consomment le plus d’eau dans la région. Le secteur agricole est le plus consommateur d’eau. Il absorbe près de 95% de l’offre actuelle, alors que la demande pour l’eau potable et industrielle ne dépasse pas les 100 millions de m3. Conscients que l’eau peut constituer un frein pour la durabilité du développement de la région, tous les intervenants ont été mobilisés pour élaborer un programme permettant d’affronter sereinement les décennies futures. C’est-à-dire un plan directeur d’aménagement intégré des ressources en eau pour sécuriser l’alimentation en eau. Il nécessite une enveloppe de près de 18 milliards de DH d’investissement qui, une fois validée, devra impliquer plusieurs départements dont les ministères de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, de l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Pêche maritime, les Collectivités locales, ainsi que les Départements des eaux et forêts, l’ONEE, Radeema, etc. Et en attendant l’approbation de ce plan par le Conseil supérieur de l’eau et du climat, ce programme a identifié pour Marrakech et ses régions quatre axes prioritaires. Le renforcement du parc des ouvrages hydrauliques (barrages) occupe le plus grand pan de cette stratégie avec trois nouveaux barrages qui devront être aménagés à l’horizon 2030.
Pour l’heure, seul le barrage de Boulouane à Chichaoua est programmé et devra être mis en service en 2017. La région milite pour un deuxième barrage à Wad Zat et un troisième au Tensift avant 2026. Il s’agit aussi de mettre en place un programme pour augmenter la qualité et la lutte contre la pollution qui comprendra l’aménagement de bassins versants. Autre volet du PDAIRE, la protection contre les inondations, Marrakech-Tensift-Al Haouz n’étant pas à l’abri des catastrophes qui ont eu lieu à l’Ourika ou encore à Asni.

B. B.


Pas de commentaires pour cet article “Eau potable : Rationnement dans les villages du Haouz”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara