Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Des psys pour la police

Source : | 29 mars 2013 |  Société | 309 views

SOUMIS à un stress croissant, des milliers de policiers vont bénéficier désormais d’un plan «antistress». La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) qui l’annonce y prévoit plusieurs mesures. A commencer par un soutien psychotique. En effet, Bouchaib Rmail croit dur comme fer que le bien être mental de ses hommes est nécessaire à l’efficacité de leurs actions. Ainsi, le patron de la DGSN recrutera 22 médecins psychologues.  Ils rejoindront les 20 médecins relevant de l’administration de la sûreté opérant pour les différents services préfectoraux du Royaume.
Pour sa part, la Fondation Mohammed VI des œuvres sociales de la sûreté nationale investira aussi dans l’épanouissement des éléments de la police, leur santé et celle de leurs proches. A ce titre, un premier centre de santé de la DGSN a été inauguré, lundi dernier, à Fès au sein même de la cité des policiers. Dix autres établissements du même genre sont en cours de finalisation un peu partout au Maroc. Ils fonctionneront en étroite collaboration avec les hôpitaux publics. La Fondation a aussi acquis 46 ambulances équipées d’appareils de soins d’urgence. Ceci, afin d’évacuer les patients vers des centres plus pointus. La condition physique n’est pas en reste. A ce sujet, toutes les préfectures de police seront dotées de salles de sports. L’aménagement de terrains pour les disciplines collectives figure aussi au programme.
Hormis cet aspect, les fonctionnaires de la sûreté nationale pourraient bénéficier également de crédits à des taux préférentiels allant jusqu’à 6,5% pour le crédit conso et 4,5% pour le crédit logement. «Pour ce dernier, un abattement supplémentaire de 1,5% est en cours de négociation avec la Banque Populaire (BP)», indique-t-on. Signalons que «seuls 4.017 policiers sont propriétaires de leurs habitations».  Selon la DGSN, «une commission se penche actuellement sur l’identification du foncier pour que tout son personnel puisse avoir un logement en sa propriété d’ici 2017». En attendant, ladite commission a pu régler quelque 322 contentieux avec les banques. Celles-ci ont accepté de rééchelonner les crédits au profit des policiers en difficulté de paiement.
Sur un autre registre, la DGSN a négocié avec ses assureurs l’octroi d’une indemnité de décès de 30.000 DH. «Cette assurance est accordée à la famille du policier défunt le jour même de sa disparition». Ce qui lui permettra de couvrir les frais des funérailles. Aussi, en dépit d’un nouveau contrat d’assurance, les fonctionnaires retraités devront bénéficier de leur salaire intégral.

Les vacances aussi

POUR leurs vacances, les familles des policiers vont bénéficier d’une remise de 50% pour le transport (RAM et ONCF) ainsi que pour l’hébergement dans des hôtels classés. Leurs enfants y compris. En effet, quelque 5.000 jeunes estivants (au lieu de 4.000) seront pris en charge dans les colonies de vacances à partir de l’été prochain.
En outre, un nouveau camping de 10 hectares leur sera dédié à Moulay Bouselham. Aussi, l’on prévoit l’aménagement de résidences touristiques du côté d’El Harhoura pour un investissement global de 100 millions de DH. Enfin, la DGSN compte énormément sur l’appui du gouvernement pour la réalisation de ces actions.

Y.S.A.


Pas de commentaires pour cet article “Des psys pour la police”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara