Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

L’unique parc d’Agadir menacé de fermeture

Source : | 4 mars 2013 |  Actualité | 486 views

37600p16-31237600.png

LA station balnéaire d’Agadir continue à souffrir du manque d’animation. En dehors de la plage, cafés et restaurants sans oublier des spas en tout genre, il n’y a pas véritablement de parc de loisirs dans la destination, du moins dans les normes. Aussi les quelques jardins implantés dans la ville et particulièrement la vallée des oiseaux, un des poumons verts de la cité depuis plus de 20 ans est un lieu d’attraction auquel tiennent les Gadiris. Pour les plus jeunes ce site est même une partie de leur enfance. Aussi pas étonnant qu’aujourd’hui les Soussis qui trouvent là un lieu de jeux et d’attraction pour leurs enfants soient inquiets quant à l’avenir de ce complexe. La résiliation en juillet dernier de la convention liant la commune urbaine au Conseil préfectoral d’Agadir Ida Outanane, en vertu de laquelle les élus communaux allouaient deux millions de DH annuellement pour la gestion et le fonctionnement de ce parc est aujourd’hui au cœur des discussions. Mais aussi des spéculations. Certains vont même jusqu’à avancer  que les élus veulent récupérer ce lieu pour ‘’l’urbaniser’’ et déplacer les animaux qu’il abrite vers le futur jardin botanique en projet. Les représentants de la collectivité assurent qu’il n’en est rien de tout cela et qu’il n’est aucunement question de changer la destination de ce lieu à moins que le futur schéma directeur d’aménagement n’en décide autrement. ‘’Nous avons décidé, en juillet dernier, de résilier cette convention car nous voulons avoir un droit de regard dans le fonctionnement de ce parc’’, explique un élu. Selon lui, il est nécessaire que la wilaya fasse des propositions sur un nouveau mode de gestion de la structure. Du côté de la wilaya, les proches du dossier ne comprennent pas ce qui est reproché au mode de gestion appliqué. Ils avancent que ces dernières années plusieurs actions ont été menées. Des marchés cadres de trois ans ont été conclus pour notamment le gardiennage et l’alimentation des animaux pensionnaires du parc de manière à assurer une économie d’échelle. Mais les élus locaux ne sont pas convaincus par cela. Ils tiennent à avoir leur mot à dire sur le mode de gestion du site et sur l’utilisation de la contribution allouée. Du côté institutionnel on assure la transparence en matière de fonctionnement de la vallée. Mais il n’est pas question de laisser tomber la gestion du parc même s’il faut trouver de nouveaux partenariats. La vallée des oiseaux doit être pérennisée. C’est aussi l’avis des Gadiris qui se sont appropriés ce lieu indissociable depuis longtemps de l’image d’Agadir.

De notre correspondante, Malika ALAMI


Pas de commentaires pour cet article “L’unique parc d’Agadir menacé de fermeture”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara