Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Législatives italiennes: Grosse incertitude!

Source : | 25 février 2013 |  Actualité, Politique | 424 views

36815p37-11736815.png

«L’Italie vote dans l’incertitude», «Les indécis décident»… La presse italienne a évoqué, tout au long de la semaine dernière, les pressions des élections législatives qui pourraient déboucher sur une chambre ingouvernable. Plus de 47 millions d’Italiens étaient appelés aux urnes pour ce scrutin où les résultats sont attendus lundi 25 février en début de soirée. A l’heure où nous mettions sous presse, quatre grandes coalitions s’affrontaient. L’une, centriste, menée par le chef du gouvernement sortant Mario Monti, l’autre par son prédecesseur (centre-droit) Silvio Berlusconi, la troisième par le leader de la gauche Pier Luigi Bersani et enfin le trublion de la vie politique italienne l’ex-comique Beppe Grillo. Et même sur les pages des réseaux sociaux se multiplient les portraits de candidats.
Les enjeux sont de taille. Ledit scrutin est observé à la loupe par l’Europe et ses partenaires notamment méditerranéens qui craignent une instabilité politique dans la 3e économie de la zone euro. Le PIB devrait se contracter de 1% cette année, selon la Commission européenne.
Pour certains observateurs, le pire scénario serait que l’Italie se retrouve avec une majorité différente à la Chambre et au Sénat, alors que les deux assemblées ont le même poids en Italie. De ce fait, l’hypothèse d’ingouvernabilité inquiète aussi les marchés. «Les politologues jugent plus probable une alliance de raison entre la gauche et le centre de Monti», selon la presse.
D’après les derniers sondages, le Parti démocrate de Bersani part gagnant avec près de 34% des intentions de vote, suivi du PDL de Berlusconi (30%). L’ex-comique et son mouvement Cinq étoiles (M5S) raflerait 17% des voix et le Professore entre 10 et 12%. Reste que la stabilité du futur gouvernement est remise en cause. Si Bersani semble assuré d’emporter la majorité à la Chambre des députés (où une seule voix de plus lui assure la majorité absolue des sièges), la situation est plus complexe au Sénat où tout dépend du poids des coalitions dans chacune des régions. En effet, tout se joue dans quelques régions clés, notamment dans la riche Lombardie.
En dépit de la crise, le nombre de Marocains installés en Italie ne cesse de croître. Selon l’Institut national des statistiques, ils représentent 9,9% des populations étrangères. Globalement, ce sont plus de 500.000 Marocains qui séjournent dans ce pays. Ils sont surtout implantés au nord du pays où de meilleures opportunités d’emploi leurs sont offertes.Certains d’entre eux ont été touchés par le chômage. Des chiffres faisaient état du retour au Maroc de quelque 13% des membres de la communauté marocaine.

F. Z. T.


Pas de commentaires pour cet article “Législatives italiennes: Grosse incertitude!”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara