Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Marrakech/TamansourtLes bâtiments verts sortent de terre

Source : | 14 février 2013 |  Actualité | 751 views

35563p18-22835563.png

Isolation, double-vitrage, orientation des constructions, chauffe-eau solaire… ce sont là les caractéristiques des bâtiments verts qui devraient introduire des techniques d’efficacité énergétique dans leur construction. Le groupe Al Omrane anticipe cette nouvelle orientation et mène 5 projets pilotes à travers l’ensemble du Royaume dont l’un est à Tamansourt, les résidences Jacaranda.
Le groupe y a d’ailleurs organisé une visite de chantier, mardi dernier pour présenter le programme et ses spécificités. Projet démonstrateur en efficacité énergétique «les résidences Jacaranda» (264 logements sociaux à 250.000 DH) intègrent plusieurs solutions techniques comme l’isolation thermique au niveau des toitures et des planchers bas et des murs, le double vitrage, les stores à projection, des robinets hydro-économes, chauffe-eau solaire individuels… Ainsi, ces résidences, explique Badre Kanouni, président du Directoire du Holding d’Aménagement Al Omrane, devraient offrir un cadre de vie plus attractif grâce à une conception de logements intégrant des solutions architecturales, techniques et urbanistiques respectueuses de l’environnement tout en garantissant une réduction maximale de la consommation d’énergie.
La généralisation de ces techniques à l’ensemble des projets ne saurait tarder. Pour Kanouni, l’évaluation de cette expérience permettra de quantifier les besoins et les choix des matériaux et une fois bien étudiés, des investissements plus importants dans ce secteur vont suivre. «Cela entraînerait automatiquement une réduction des coûts», espère-t-il. Outre Tamansourt, Al Omrane mène le même programme à El Hajeb, Agadir et Nador en plus d’un projet tertiaire, le siège de la société Al Omrane Chrafate (Tanger). Ce sont des projets de démonstration initiés dans le cadre du programme d’efficacité énergétique dans le bâtiment, menée conjointement par l’Agence pour le développement des énergies renouvelables (ADEREE) et la délégation de l’Union européenne. Celle-ci finance le surcoût de l’investissement estimé en moyenne entre 10 et 11%. Pour rappel, à l’issue d’un appel à propositions, 9 projets ont été retenus: 5 portés par Al Omrane, 2 par des hôteliers et 2 autres concernent des sièges d’entreprises. Les constructions sont conçues dans une vision durable et isolent l’enveloppe du bâtiment (murs, sol, toiture et ouvertures) en vue de permettre un confort thermique intérieur sans consommation d’énergie et avec une réduction de la facture énergétique des ménages estimée à 23%. 

De notre correspondante, Badra BERRISSOULE


Pas de commentaires pour cet article “Marrakech/TamansourtLes bâtiments verts sortent de terre”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara