Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Mali: Les combats se concentrent à Gao

Source : | 14 février 2013 |  Actualité, Politique | 689 views

35554p30-10835554.png

L’ARMÉE française a désamorcé, mercredi 13 janvier, une bombe artisanale composée de 600 kilos d’explosifs à Gao.
L’engin était posé dans la cour d une maison abandonnée, au vu et au su de tous, et à proximité d’un hôtel ou logent plusieurs dizaines de journalistes étrangers. Par ailleurs, des cartouches de mitrailleuse lourde ont été trouvées sur le sol de la cour, ainsi que des obus à l’intérieur de la maison. Paris s’est engagée dans une après guerre en espérant pouvoir se retirer rapidement, mais la situation de cette grande ville du nord du Mali ne laisse pas présager un rapide retour au calme.
Le soutien d’Al Qaida péninsule arabique (Aqpi) aux djihadistes du nord mali les rend plus dangereux. Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) a réussi à s’y infiltrer et à y commettre, en fin de semaine dernière, les premiers attentats-suicides connus de l’histoire du Mali. De plus, des combats de rue et des échanges de tirs ont opposé les milices islamistes aux armées malienne et française.
La situation s’est tellement dégradée que des mines antipersonnel ont été retrouvées dans la ville.
Pour l’instant, elles sont au nombre de trois, et l’armée s’occupe de les faire sauter dans une explosion contrôlée. Abou Walid Sahraoui, le porte parole du mouvement, a déclaré que «les moudjahidines sont dans la ville de Gao, et y resteront» pour lutter contre l’armée malienne et ses soutiens «jusqu’à la victoire».  Comment les islamistes ont-ils réussi à revenir et s’infiltrer à Gao ? Des militaires patrouillent le long du fleuve Niger, à la recherche «d’éléments qui ont traversé en pirogue et se sont infiltrés». 
En attendant de trouver la brèche, les soldats dénichent chaque jour des stocks de munitions et d’explosifs cachés un peu partout dans la ville.
Force est de constater que le Mali est réellement en train de glisser vers un scénario du type Irak ou Afghanistan (Voir L’Economiste n° 3960 du 04/02/2013). Cette hypothèse est aussi celle de John Baird, ministre des Affaires étrangères canadiennes, qui hésite fortement à intervenir un tant soit peu dans ce conflit. Il estime que son pays ne devrait pas envoyer de troupes pour épauler des militaires «qui ont mené un coup d’Etat et renversé un gouvernement démocratiquement élu». Alors si «l’invasion américaine» se faisait sur fond de pétrole, quel serait l’enjeu de «l’opération française»? L’uranium?

Rime AIT EL HAJ


Pas de commentaires pour cet article “Mali: Les combats se concentrent à Gao”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara