Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

RAM reconfigure son tour de table

Source : | 15 octobre 2012 |  Actualité, Economie | 904 views

p6_284.jpg

Une première dans l’histoire des entreprises publiques: l’arrivée d’administrateurs indépendants dans le conseil d’administration. En effet, Royal Air Maroc accueille depuis quelques jours Ahmed Rahhou (PDG du CIH) et Rabie Khlie (DG de l’ONCF) en tant que nouveaux membres du conseil d’administration. Ces deux nouveaux entrants sont non seulement indépendants par rapport à l’Etat mais aussi par rapport à l’activité de l’aérien.
Plus encore, ce ne sont pas des stakeholders  (actionnaires) dans le tour de table de la compagnie. Cette décision puise son fondement des recommandations du Code marocain de bonnes pratiques de gouvernance des entreprises et établissements publics, dans le volet lié à la nomination  d’administrateurs indépendants.
Ce qui fait de RAM la première entreprise publique au Maroc à se conformer aux principes de bonne gouvernance à travers la nomination d’administrateurs indépendants. La compagnie vient de tenir son conseil d’administration jeudi 11 octobre à Rabat. Des décisions et résolutions hautement stratégiques ont été prises lors de ce conseil qui annonce une nouvelle ère chez l’opérateur. Parmi les résolutions phares, une nouvelle composition du conseil d’administration.
La nouvelle configuration intervient dans une logique de cohérence avec la toute nouvelle composition de l’actionnariat. «Cette nouvelle configuration intervient aussi à l’issue de l’entrée du Fonds Hassan II pour le développement économique et social dans le capital de RAM», précise-t-on auprès de la compagnie. En effet, le Fonds a récemment participé à une augmentation de capital à hauteur de 1,6 milliard de DH. Désormais, le Fonds Hassan II détient 44% du capital de Royal Air Maroc.
En revanche, la participation de l’Etat dans l’actionnariat est passée de 95,90 à 54%. Le reste étant détenu par des privés dont la SNI  (0 ,29%), Air France (1,25%) ou encore Iberia (0,42%). La SNI est le plus grand actionnaire marocain privé.
Parmi les résolutions du dernier conseil d’administration, la réduction du nombre de sièges affectés aux représentants de l’Etat-actionnaire. Ces derniers sont passés de neuf à cinq.
Ainsi, l’ONMT n’est plus représenté. L’enjeu étant de refléter la nouvelle configuration de l’actionnariat et d’assurer l’indépendance par rapport à l’activité de l’aérien, explique-t-on.
Désormais, les représentants de l’Etat sont le PDG de la compagnie, Driss Benhima, Abdelghani Lakhdar représentant désigné par le Chef du Gouvernement (qui est membre du cabinet et chargé de mission à la Primature). Figurent également le SG du ministère du Tourisme, le SG du Département de l’Equipement et Transport (Mohamed Jamal Benjelloun).
Le ministère de l’Economie et des Finances est représenté par le SG Khalid Safir. Quant au Fonds Hassan II, il est représenté par deux membres. Un représentant permanent en la personne de Abdelouahed Kabbaj et un représentant personne physique, Mustapha Merri.  Le conseil d’administration compte aussi un nouveau membre du secteur privé représenté par Ahmed Nakkouch, PDG de Nareva.
Le Conseil du jeudi 11 octobre a également permis de coopter les nouveaux membres en remplacement des membres sortants, en attendant leur nomination lors de l’assemblée générale ordinaire (AGO) qui se tiendra récemment.
Compte tenu de ces changements, le dernier conseil d’administration de RAM a été marqué par la désignation des présidents de comités. Ainsi, le comité d’audit a été confié à Ahmed Rahhou. Le comité d’investissement revient à Mohamed Jamal Benjelloun, SG au ministère de l’Equipement et du Transport. Pour sa part, la présidence du comité de rémunération, de nomination et de gouvernance a été attribuée au SG du département de l’Economie et des Finances, Khalid Safir.

 

Amin RBOUB


Pas de commentaires pour cet article “RAM reconfigure son tour de table”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara