Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Charaf-Fertima se restructure

Source : | 15 octobre 2012 |  Economie | 518 views

Fertima revient de loin. Cotée en Bourse en 1996 et rachetée par Charaf Corporation en 2008, la société a connu d’importantes difficultés au cours des dernières années (crise des matières premières, volonté effrénée de conquête de part de marché et difficile campagne agricole 2011-2012) qui ont fortement impacté ses résultats. Une chute des indicateurs qui a fait courir les plus folles rumeurs sur la société (radiation de la Bourse voire faillite). Ainsi déficitaire en 2010, Fertima reprend du poil de la bête avec un retour à l’équilibre en 2011. Son résultat d’exploitation est passé de -39 millions à 19 millions de DH sur cette même période. Aujourd’hui, «notre ambition est de redevenir structurellement rentable», confie à L’Economiste, Amine Kandil, PDG de la société. Pour ce faire, un plan (2012-2015) articulé autour de deux axes stratégiques a été mis en place. Il s’agit, tout d’abord, de maintenir la baisse des charges notamment au niveau de la logistique et la production, puis introduire de nouveaux produits à forte valeur ajoutée, issus de la R&D du groupe. «Etant donné que nous avons des unités de formulation, nous allons, en effet, lancer d’ici la fin d’année, de nouveaux produits, parmi lesquels un nouvel engrais pour les céréales», déclare Kandil. «Nous allons également pouvoir produire des engrais sur mesure pour les cultures et pour les sols», ajoute-t-il. Fertima tend ainsi, à terme, à devenir davantage un créateur de solutions et plus seulement un vendeur de formules. La société investit d’ailleurs dans son outil productif. Fertima est en cours de finalisation de la conception d’une nouvelle plateforme logistique et industrielle dans la zone industrielle de Jorf. Une usine qui permettra, selon le management, en optimisant le modèle logistique, un gain en fluidité et en coûts. Justement, «Fertima a entamé la guerre aux coûts. Aujourd’hui, nous allons chercher l’argent là où il est», soutient le PDG. D’ailleurs, «nous avons recruté des auditeurs fixes dans tous nos sites afin de verrouiller notre système de contrôle interne et optimiser nos coûts». Par conséquent, le groupe a pu optimiser, déjà en partie, ses frais logistiques parmi lesquels une réduction de plus de 20% sur certains postes de transport.
En attendant la clôture de l’exercice 2012, Fertima a réalisé un chiffre d’affaires semestriel de 236 millions de DH en baisse de 27% par rapport à l’an dernier. A l’inverse, la société est parvenue à réduire significativement son déficit (plus de 2 millions de DH) à 15 millions de DH. Cette performance est en partie attribuable à une politique rigoureuse de recouvrement de créances qui ont baissé de plus de 40%. Du fait de la saisonnalité des ventes et de linéarité des charges fixes, Fertima est structurellement moins rentable dans les premiers mois de l’année. La majeure partie (plus de 50%) de son chiffre d’affaires ne se réalise que sur les derniers mois de l’année, notamment au cours de la campagne agricole lancée le 1er octobre. Pour remédier à cette situation, la société a pu renégocier des délais de paiement avec ses principaux fournisseurs internationaux.

Endettement

Lors du rachat de Fertima par Charaf Corporation en 2008, le groupe s’était fortement endetté. Aujourd’hui, la réduction de l’endettement est également un des principaux objectifs du plan stratégique. Charaf a déjà diminué ce poste de 87 millions de DH et Fertima de 42 millions DH. Cela devrait se poursuivre au cours des deux prochaines années. « Grâce à notre nouveau schéma logistique et à la plateforme de Jorf Lasfar, nous pourrons procéder à la réalisation d’une partie importante de l’assiette foncière non stratégique au sein des deux sociétés, ce qui permettra un désendettement très significatif», indique le PDG.

M.A.B.


Pas de commentaires pour cet article “Charaf-Fertima se restructure”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara