Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

UGTM: Chabat ne briguera pas un 2e mandat

Source : | 15 octobre 2012 |  Economie | 369 views

L’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) tiendra son 10é Congrès national le 27 janvier prochain. La décision a été prise à l’unanimité, samedi dernier, lors de la réunion du Conseil général élargi de la centrale syndicale à l’occasion de sa session ordinaire du mois d’octobre sous la présidence du Secrétaire général Hamid Chabat. L’occasion, la première, pour lui  de s’adresser à ses collègues du syndicat également sous sa casquette de nouveau Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal.  Deux casquettes, deux missions. Hamid Chabat est conscient de l’ampleur de la tâche. D’un côté un syndicat qu’il a remis sur les rails et qu’il faut faire avancer davantage. De l’autre, un parti dont il vient de prendre en charge la gestion et qui a besoin sérieusement de remonter la pente. C’est pour cela que Chabat a décidé de ne pas briguer un second mandat à la tête de la centrale syndicale. «Je ne serai pas candidat au poste de Secrétaire général de l’UGTM, mais je continuerai à militer au sein de la centrale», a-t-il affirmé à L’Economiste.  Le Conseil général de la centrale a également approuvé l’organisation des congrès régionaux. Ceux-ci, un prélude au Congrès national, vont se dérouler au cours des mois de novembre et décembre prochains à travers tout le Royaume.
A l’ordre du jour, le renouvellement des instances régionales du syndicat dans tous les secteurs où il est présent. A cette tâche, s’en ajoute une autre: préparer le Congrès national que Chabat veut «historique» en ouvrant les instances décisionnelles aux jeunes et aux femmes. «C’est un syndicat moderne, avec du sang neuf et un très grand sens des responsabilités que nous voulons construire», a-t-il souligné devant les membres du Conseil général. La réunion du Conseil général a été l’occasion pour Hamid Chabat d’appeler à la réconciliation des différents clans qui s’étaient formés lors de l’élection du Secrétaire général du parti. Il a même indiqué que la centrale syndicale et le parti seront réunis dans les prochains mois au sein d’un siège unique qui sera probablement inauguré le 11 janvier 2013. Toutefois, le Secrétaire général a réaffirmé que la participation de l’Istiqlal au gouvernement n’engage en rien l’UGTM. «Le syndicat a toujours été et restera indépendant du parti, mais il faut instaurer une coordination entre les deux institutions, pratique qui n’existe pas encore», a-t-il souligné. Il en veut comme preuve la dernière sortie du ministre istiqlalien des Finances, Nizar Baraka, qui a déclaré dès le début d’une réunion avec les syndicats dans le cadre de la reprise du dialogue social, «qu’il n’y aura pas d’augmentation des salaires».

Loi sur les syndicats

«Le gouvernement tient toujours en otage la Loi sur les syndicats» a affirmé Hamid Chabat. De l’avis du leader syndical, cette loi à laquelle ont appelé toutes les centrales, est à même de renforcer les libertés syndicales et de réglementer le recours à la grève et, partant, de réduire les conflits sociaux et les tensions entre partenaires (patronat et salariés). «Le gouvernement continue à tergiverser sur ce dossier et sur celui du dialogue social», a-t-il estimé.

J.E. HERRADI


Pas de commentaires pour cet article “UGTM: Chabat ne briguera pas un 2e mandat”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara