Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

De Bonnes Sources

Source : | 27 septembre 2012 |  Faits divers | 493 views

• Fini la manne de la demande intérieure
Le gouverneur de la Banque centrale Abdellatif Jouahri estime que le Maroc doit, avant tout, encourager et développer la compétitivité de son économie et de son entreprise. Celle-ci doit concerner tous les secteurs d’activité, et notamment l’industrie, créatrice d’emploi. Pour Jouahri qui s’exprimait lors du Conseil du BAM, la croissance ne peut plus être seulement tirée par la demande intérieure. Elle entraîne le déséquilibre budgétaire et le creusement du déficit de la balance des paiements. Partant, le niveau du déficit commercial devient de plus en plus insoutenable. «Nous ne pouvons plus continuer de vivre avec un niveau d’importation deux fois plus supérieur à celui des exportations», martèle le Gouverneur. (Voir aussi pages 12 &13)

• Aéronautique: Les mises en garde de la DEPF
Attention à s’endormir sur ses lauriers.. la dernière note de la DEPF (Direction des études et des prévisions financières) prend bien soin de souligner les performances du secteur aéronautique marocain, qui affiche un taux de croissance de plus de 65% en termes d’exportations sur la période 2008-2011 (dont 29% entre 2008 et 2009). En revanche, le département met en garde contre « une rude concurrence notamment de la part de la Tunisie qui dispose d’un tissu aéronautique assez étoffé et des pays de l’Europe de l’Est qui ont une tradition aéronautique reconnue ». Pour la DEPF, ces données incitent les différents acteurs publics et privés de ce secteur à accélérer davantage la mise en oeuvre et l’opérationnalisation de l’Offre Maroc Aéronautique pour assurer une meilleure compétitivité.

• Billets de trésorerie: Rallonge de 500 millions de DH pour Alliances Darna..
Le plafond de l’émission de billets de trésorerie d’Alliances Darna a été porté de 1 à 1,5 milliard de DH après la mise à jour annuelle du programme. A fin août, l’encours des billets de trésorerie émis par la société a totalisé 1 milliard de DH. Les précédentes opérations ont été réalisées à un taux facial moyen de 4,11% et une prime de risque moyenne de 65 points de base (0,65%). Le taux d’intérêt de chaque émission est déterminé en fonction des conditions de marché. BMCE Bank est chargé du placement des opérations.

• .. Mise à jour du programme de Maghreb Steel
Le CDVM vient de viser la mise à jour annuelle du programme d’émission de billets de trésorerie de Maghreb Steel. Le plafond de l’émission est fixé à 1,5 milliard de DH. A fin juin, l’encours des émissions s’est établi à 960 millions de DH à un taux facial moyen de 4,5%. Le placement des opérations est confié à BMCE Bank.

• Les autres affaires d’Acwa holding au Maroc
Avant de remporter la première tranche de la centrale solaire de Ouarzazate, Acwa holding intervenait déjà dans plusieurs domaines au Maroc. Le groupe saoudien est effectivement associé au groupe marocain Jabri dans une joint-venture, SMRR, qui a donné naissance à de nombreux projets de revalorisation des déchets. Son partenaire, le groupe Jabri, est aussi propriétaire du groupement Sonacar, Lexpapier et Marocub Industrie.

• CGI: Indicateurs semestriels en hausse
La Compagnie générale immobilière est la première des trois promoteurs immobiliers cotés à dévoiler ses résultats. Au niveau des comptes sociaux, le chiffre d’affaires a dépassé le milliard de DH en progression de 23%. Le résultat d’exploitation bondit de 34% à 197 millions de DH. L’opérateur a bouclé la première moitié de l’année avec des profits en hausse de 48% à 298 millions de DH. En consolidé, l’apport des filiales aux revenus est encore peu significatif. Il s’est limité à 10% au premier semestre. Le chiffre d’affaires global est ressorti à 1,1 milliard de DH en amélioration de 17%. Les bénéfices, eux, passent de 107 à 110 millions de DH. Sur les six premiers mois de l’année, le promoteur a investi plus de 2 milliards de DH, soit près de 700 millions de DH de plus sur un an. En outre, «CGI Management», une nouvelle filiale créée au premier semestre se spécialisera dans la gestion déléguée de projets immobiliers pour le compte des maîtres d’ouvrages.

• Réunion du Conseil national de l’entreprise/CGEM
Le Conseil national de l’entreprise (CNE) de la Confédération patronale se réunira, aujourd’hui 27 septembre. A l’ordre du jour, la présentation des nouveaux membres du bureau de la CGEM, notamment les présidents de commissions, la validation de leurs plans d’action ainsi que l’examen des propositions fiscales pour le budget 2013.

• Accidents de la route: Vivement une association
Il était temps de créer une Association marocaine contre les accidents de la route (l’AMAR). Celle-ci veut «voir changer l’état de la circulation au  Maroc, et  utiliser  tous  les  moyens  possibles  pour  réduire  le  nombre d’accidents de la route», selon ses initiateurs. L’AMAR prévoit de réaliser un film de sensibilisation aux accidents de la route avec témoignages, images choc, etc.

• Compensation: Boulif poursuit ses consultations
Comme nous l’annoncions dans notre édition du mercredi 20 septembre, le ministre chargé des Affaires générales et de la gouvernance a rencontré hier le groupement des pétroliers pour recueillir leurs propositions sur la réforme de la Compensation. Au programme également, la rencontre avec les minotiers, les boulangeries et Cosumar. Auparavant, le ministre avait reçu les négociants et importateurs des céréales.  

• Un livre choc sur les banques
Ancien directeur général du GPBM, expert bancaire, Mohamed Azzedine Berrada vient de mettre en librairie son dernier né, son 10e livre, qui va faire des vagues: «Le casse-tête des erreurs bancaires sur les intérêts et les commissions au Maroc» (Editions SECEA). En fait, l’auteur ne fait pas que démontrer les erreurs, commises depuis 100 ans, pour certaines d’entre elles. Il propose aussi des solutions juridiques à mettre rapidement en oeuvre, avant qu’une jurisprudence malencontreuse ne vienne ruiner notre système bancaire. L’Union européenne explique-t-il, n’était pas mieux lotie, jusqu’à ce qu’elle remette de l’ordre dans ses pratiques. Dans la foulée, Berrada réédite en le remettant à jour, son best-seller technique «Recueil de textes législatifs et réglementations bancaires », avec en prime le recueil  des taux de Bank Al Maghrib. Les deux ouvrages devraient être en librairie ces jours-ci. On peut  aussi les acheter auprès du cabinet Berrada Consultant in Banking, www.bbc.ma

• Marrakech: Encore une affaire de pédophilie
Une nouvelle affaire de pédophilie secoue Marrakech. Son auteur, Patrick Finet est un ancien directeur d’hôtel qui dirigeait le Mandarin à la palmeraie. Poursuivi par le procureur, après enquête de la gendarmerie, celui qui utilisait le pseudo «Louis 14» pour commettre ses forfaits sur internet est convoqué demain 28 septembre au tribunal correctionnel de Marrakech avec comme chefs d’accusation aide à la prostitution et participation à l’exploitation d’enfants pour du matériel pornographique. L’association «Touche pas à mon enfant» et le propriétaire des murs de l’unité hôtelière, Jawad Kadiri, se sont portés partie civile dans cette affaire.


Pas de commentaires pour cet article “De Bonnes Sources”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara