Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Un plan Marshall pour l’emploi en Afrique

Source : | 15 décembre 2015 |  Economie | 891 views

Dix mesures concrètes pour dynamiser la création de l’emploi décent en Afrique. C’est ce que révèle le livre blanc sur l’emploi dans le continent, qui sera rendu public aujourd’hui mardi 15 décembre. Ce livrable est élaboré par une task force de l’Organisation internationale des employeurs (OIE), présidée par Jamal Belahrach.
Les grandes lignes de ce livre blanc seront d’ailleurs dévoilées lors du sommet des partenaires sociaux pour l’emploi en Afrique qui se tient à Casablanca, les 14 et 15 décembre. Placé sous le thème: «Pour un livre blanc sur l’emploi en Afrique, une initiative des organisations patronales africaines», le sommet est organisé par la CGEM, l’Organisation internationale des employeurs (OIE) et le Bureau international du travail (BIT). Plusieurs personnalités ont fait le déplacement à ce sommet dont le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane, la patronne des patrons Miriem Bensalah-Chaqroun, le directeur régional du BIT pour l’Afrique, Aeneas Chuma.. Sans compter les représentants de 30 organisations patronales d’Afrique, ainsi que 6 centrales syndicales continentales et sous-régionales.
L’évènement vise la promotion d’une vision commune des employeurs et des travailleurs sur la problématique de l’emploi en Afrique, l’adoption du livre blanc pour l’emploi en Afrique, ainsi que l’élaboration des stratégies de sa promotion.
Certes, l’Afrique enregistre des taux de croissance de plus de 5% annuellement, mais ces chiffres sont loin de se traduire par des emplois «qualifiés, décents et durables», selon les termes de Jamal Belahrach, patron de Manpower Maroc, vice-président de la CGEM. «Nous avons plus de 200 millions d’habitants âgés de 15 à 24 ans sur notre continent. D’une manière générale, les jeunes risquent trois fois plus que les plus de 24 ans de se retrouver sans emploi», ajoute Belahrach.
La population en âge de travailler aujourd’hui est de l’ordre de 550 millions de personnes en Afrique. Elle passera à 1 milliard en 2050, dépassant ainsi celle de l’Inde et de la Chine. Et bien évidemment, ces chiffres donnent le tournis aux décideurs et aux dirigeants à travers le continent. Les Etats appréhendent ce fléau qui a un impact social et sociologique majeur au regard du poids de la jeunesse en Afrique. «Nous sommes face à un ennemi inconnu, pour lui faire face, il faut trouver une solution à ce problème d’emploi», a déclaré le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors de l’ouverture du sommet lundi 14 décembre à Casablanca. Et par ennemi inconnu, Benkirane fait allusion aux organisations terroristes qui recrutent de plus en plus de jeunes dans leurs rangs. «Aujourd’hui, les premiers employeurs en Afrique s’appellent Boko Haram, Al Qaida et Daesh…», renchérit pour sa part Belahrach.

Stratégie volontariste

Pour Jamal Belahrach, il est urgent que les Etats déclinent une stratégie volontariste pour créer les conditions de l’espoir pour la jeunesse. «Un véritable plan Marshall emploi doit être élaboré dans une cohérence d’ensemble tout en tenant compte des spécificités nationales», poursuit le président de la task force de l’OIE. Autrement dit,  il faudra renforcer les infrastructures, attirer des investisseurs «responsables», promouvoir l’innovation et ériger l’éducation, la santé et la formation en véritable étendard du développement.

Aziza EL AFFAS
 


Pas de commentaires pour cet article “Un plan Marshall pour l’emploi en Afrique”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara