Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

La «valse» des patrons reprendra de plus belle

Source : | 15 décembre 2015 |  Economie | 35014 views

- L’Economiste: La tendance à la baisse de la mobilité risque-t-elle de se prolonger?
- Abdelaziz Bennis: La mobilité décroche brutalement depuis 2013, ce qui signe la fin d’un cycle et l’envie de stabilité des entreprises et des dirigeants. Ce niveau reste tout de même important et risque de durer jusqu’en 2017. En effet, l’ancienneté moyenne des dirigeants dans un poste étant de 4,5 ans, ils se remettront massivement sur le marché à ce moment. D’ores et déjà, 8 dirigeants sur 10 sont en recherche active ou à l’écoute d’une meilleure opportunité. A plus long terme, la dynamique de la mobilité retrouvera un rythme important sous l’effet de la reprise économique, l’intégration régionale, l’investissement en Afrique, …- Quelles seront les fonctions les plus cotées à l’avenir?
- Durant les 2 dernières années, les dirigeants les plus convoités ont été les DRH, suivis des directeurs marketing, SI, commerciaux, financiers et juridiques. La tendance se poursuivra encore quelques années. La direction des SI est incontestablement une fonction qui s’imposera sérieusement dans l’entreprise, compte tenu des enjeux technologiques (virtualisation, digital, big data, cyber sécurité…). Les directeurs marketing, notamment ceux des biens de consommation, continueront d’être sollicités par les autres secteurs qui cherchent à dupliquer les mêmes pratiques. Les directeurs juridiques seront toujours autant demandés compte tenu de leur rareté, des réglementations plus complexes et des risques grandissants. Les fonctions de directions générales exigeront, à plus long terme, des compétences en GRH. A cet effet, les DRH auront des places à prendre. Notre étude montre que nous sommes dans une fin de cycle du développement des entreprises. Nous pensons que les nouveaux projets d’entreprise impliqueront des mouvements chez les présidents et DG. Dans le futur, des secteurs comme l’énergie renouvelable, pétrolière, gazière, la santé particulièrement dans le domaine de l’hospitalisation privée, l’industrie, en raison des programmes de développement étatiques, seront demandeurs d’experts de leur cœur de métier. Le développement africain des entreprises à partir du Maroc entrainera – et entraine déjà ! – des besoins nouveaux : des équipes managériales ayant des expériences internationales, des directeurs de régions, des dirigeants multiculturels, des managers qui gèrent à distance…- Les entreprises mettent le prix fort pour attirer les meilleurs. Pourront-elles continuer à le faire?
- Il faut préciser que nous parlons d’une population clé pour l’entreprise. Il n’est donc pas surprenant de payer le prix fort lorsque cela est justifié. Les sociétés l’ont intégré en ajustant les rémunérations à certaines responsabilités. Aussi, elles rivalisent avec des concurrents internationaux, y compris en matière de rémunération. La rareté des compétences, pour sa part, a eu un effet substantiel sur l’évolution des rétributions qui ont atteint des niveaux disproportionnés dans certains secteurs et fonctions, même si des corrections sont en cours. Toutefois, le revenu n’est pas le seul levier d’attractivité et de fidélisation. La majorité des dirigeants analyse une équation à plusieurs variables pour se projeter dans une entreprise. Cette équation doit être équilibrée afin d’éviter de faire de la rémunération le seul moyen de motivation.

Propos recueillis par
Ahlam NAZIH


Pas de commentaires pour cet article “La «valse» des patrons reprendra de plus belle”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara