Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Maghreb Steel: La restructuration de la dette actée

Source : | 14 décembre 2015 |  Economie | 365 views

Le sidérurgiste Maghreb Steel vient de formaliser l’accord de refinancement global de sa dette. Comme annoncé en avant-première par L’Economiste (cf. notre édition du 27 août 2015), Maghreb Steel  a signé début décembre le plan de restructuration de ses dettes. Le volume global de l’endettement est, rappelons-le, de l’ordre de 6 milliards de DH.  «Cette formalisation se matérialise par la signature de différents contrats de crédit et de garanties et l’entrée en vigueur des conditions de taux et d’échéances convenues avec les différentes parties prenantes», confirme le management de l’entreprise.
Concrètement, la restructuration passe par la consolidation financière de l’unité de production de Tit Mellil, la restauration des marges de manœuvre de la trésorerie à travers l’injection de fonds propres. Elle passe aussi par la restructuration de l’ensemble des encours bancaires et financiers ainsi que l’opérationnalisation du plan de transformation de l’entreprise. D’ailleurs, les actionnaires ont procédé à la libération de 75 millions de DH, pour une augmentation de capital (programmée pour un total de 200 millions de DH).
Cette restructuration intervient après la mise en place de plusieurs protocoles, depuis mai dernier, au terme d’études approfondies, plusieurs expertises et consultations à l’appui. Le nouveau mode de gouvernance, adopté par une nouvelle équipe dirigeante pilotée par Ammar Drissi, les mesures de sauvegarde, ou encore celles anti-dumping ainsi que la restructuration de la dette… sont autant d’éléments qui plaident en faveur du sauvetage de ce fleuron de l’industrie sidérurgique au Maroc. Pour rappel, Maghreb Steel est une entreprise à capitaux privés, fondée par le groupe Sekkat (détenteur des cartes Ingelec, Plastima…). Une société qui opère dans le secteur de la sidérurgie, plus particulièrement dans le laminage de tôles. L’entreprise est engagée dans un projet ambitieux avec le constructeur automobile Renault Maroc. Le sidérurgiste nourrit de grandes ambitions en tant que fournisseur de tôles et pièces de carrosserie pour le compte de Somaca et Renault Tanger. Autres débouchés stratégiques de Maghreb Steel, l’électroménager, le mobilier, les tubes & tuyauteries, les conteneurs, les bouteilles de gaz, les constructions métalliques, citernes, équipements routiers, construction navale… Forte d’un investissement initial de 6 milliards de DH et d’une capacité de production de 1 million de tonnes, l’entreprise a permis au Maroc  non seulement de réduire considérablement ses importations en acier, mais aussi d’en exporter.  En 2008, l’industriel avait lancé un gros programme d’investissement et d’intégration en amont à travers l’acquisition d’une aciérie et de laminoirs à chaud. Sauf que le déploiement de ces investissements avait coïncidé avec un contexte international extrêmement défavorable. Un contexte marqué, rappelons-le, par le marasme économique et un ralentissement de la demande mondiale, en particulier en Europe. Du coup, les différents marchés sont aujourd’hui  en surcapacité de production d’acier et autres produits dérivés.

Multiples enjeux

Aussi bien les montants en jeu, le nombre de créanciers que la mobilisation et la diversité des sources de financement, ce plan de restructuration est une première. En effet, cet accord représente le premier «re-financement» en son genre. Parallèlement à la restructuration, l’équipe dirigeante s’engage au déploiement rigoureux d’un plan d’amélioration des performances industrielles, de restructuration organisationnelle et de développement commercial. L’enjeu à terme est d’ériger Maghreb Steel en opérateur de référence, créateur de valeur ajoutée pour l’ensemble du secteur des IMME. In fine, l’objectif est de parvenir à rééquilibrer les résultats d’exploitation d’ici 2017.

Amin RBOUB


Pas de commentaires pour cet article “Maghreb Steel: La restructuration de la dette actée”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara