Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Ces entrepreneurs marocains des années 60

Source : | 14 décembre 2015 |  Société | 13661 views

«Ces nouveaux entrepreneurs post-indépendance ont du mérite. Ils étaient d’abord animés par des valeurs comme le sens du travail, le sens du patriotisme et le respect des engagements. Provenant d’un milieu traditionnel, ils en subissaient les contraintes, tout en pénétrant le monde moderne». Cet extrait résume en substance l’esprit de l’ouvrage du Pr et ancien ministre des Finances, Mohamed Ghali Berrada: «Une élite de transition. Les entrepreneurs marocains des années 60», Editions La Croisée des chemins.
La Fondation Attijariwafa bank vient de rendre hommage à l’auteur à travers  la 14e édition de son cycle de conférences «Echanger pour mieux comprendre». La dernière rencontre de l’année a réuni quelque 250 invités (milieu des affaires, universitaires, intellectuels, artistes, chercheurs, société civile…) Dans son mot de bienvenue, Mohamed El Kettani, président-directeur général du groupe Attijariwafa bank, a rappelé la place centrale de l’entrepreneuriat au Maroc, qui constitue un des piliers majeurs du projet RSE de l’actionnaire de référence du groupe, la SNI. «Nous restons convaincus que le Maroc de demain se construit avec les entrepreneurs d’aujourd’hui. Il est en effet important de rappeler, aux nouvelles générations d’entrepreneurs, tous les efforts consentis par leurs aînés pour jeter les bases d’une industrie moderne», explique El Kettani.

«La société n’aime pas les gens qui réussissent..»

Préfacé par le philosophe français Edgar Morin, l’ouvrage de Mohamed Berrada est issu des travaux d’une thèse de doctorat rédigée en 1967. Des recherches basées sur une enquête de terrain auprès de 39 industriels marocains. Le livre revient au contexte des années 60 et analyse le comportement, l’environnement, les contraintes, les opportunités, les valeurs, voire les rêves de toute une génération de pionniers de l’entrepreneuriat marocain. De l’avis de critiques, le livre est le fruit d’une analyse fine d’une classe d’entrepreneurs en pleine gestation. «C’est avant tout un hommage à ces premiers patrons marocains des années 60. Des dirigeants qui ont su braver le poids des traditions et  l’influence de leur milieu social, pour former une élite de transition, au lendemain de l’Indépendance». Le sens aiguisé de l’observation et la parfaite connaissance des codes de l’auteur donnent toute la mesure de cette mutation, à la fois sociale, culturelle et économique, estime le PDG El Kettani. L’ouvrage se veut aussi une contribution à l’analyse sociologique. Un domaine où les recherches et la documentation sont très rares au Maroc. «On ne naît pas entrepreneur. On le devient», estime l’auteur du livre. «Au Maroc, malheureusement, la société ne valorise pas la réussite, ne tolère pas l’échec et a une mauvaise perception des industriels», estime Mohamed Berrada. Pour le professeur-chercheur, certes le profil de l’entrepreneur a évolué grâce à l’accès à la formation, les techniques de management, le coaching… mais les patrons des années 60 avaient surtout le flair. Une qualité de plus en plus rarissime. «Pour nous universitaires, ce livre est riche en enseignements en termes de formation de jeunes. Car, en dehors d’une analyse macro et micro-économique, il offre des cas d’études pratiques puisés de notre propre environnement», estime Abdellatif Komat, doyen de la faculté de droit de Casablanca.
A.R.
 


Pas de commentaires pour cet article “Ces entrepreneurs marocains des années 60”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara