Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Renault Talisman sur les traces germaniques

Source : | 14 décembre 2015 |  Société | 13834 views

Un retour aux sources. Talisman est pour Renault l’occasion de renouer avec un segment sur lequel la marque s’est illustrée dans les années 70 et 80, le segment D, jusqu’alors la chasse gardée de grosses berlines allemandes. Ce segment, bien balisé, dispose de ses propres codes tant sur le domaine esthétique que technique, des balises qui ont servi pour guider le travail du constructeur français. Sur la forme, les designers ont assuré. Talisman attire bien les regards avec ses formes imposantes et son air de famille qu’elle partage avec Mégane, avec une calandre bien spécifique encerclée par d’imposants feux de jour à LED. A l’arrière, l’on retrouve le même principe avec des feux rouges de jour à LED, une nouveauté chez Renault qui ne passe pas inaperçue, surtout dans la Toscane où la voiture s’est livrée aux premiers essais presse sur route. Ces feux permettaient d’avoir une bonne visibilité de jour, de derrière même dans l’épais brouillard des cols de cette région italienne.
Evolution mais aussi une petite révolution en matière de design général pour Renault avec l’abandon du hayon arrière pour le haut de gamme.
Ce trait de crayon qui a fait la belle époque avec les Renault 16 et ensuite les Renault 25 et 30 est passé à la trappe. Avec Talisman, l’on revient à des valeurs sûres de grande berline tricorps, même si côté coffre elle n’affiche aucun complexe avec une capacité de 608 litres.
Pour cette berline fabriquée à Douai, l’équipement intérieur n’est pas en reste avec une offre bien dopée calquée sur la concurrence avec des sièges massants et chauffants ainsi qu’un système de sonorisation de très belle facture,v signé de la main de Bose.
Basée sur la plateforme commune CMF, Talisman hérite de nombreux dispositifs de pointe, comme le 4 control, système de direction à 4 roues directrices qui lui permet d’être aussi maniable qu’une petite citadine  ou encore le multi-sense. Ce dispositif permet, d’un seul click, de changer le comportement de la voiture et de passer d’un mode sport à un mode plus économique en passant par un mode neutre plus serein. Le changement affecte les réglages du changement des rapports de la boîte de vitesses, mais aussi l’amortissement, plus doux en mode confort. Un mode paramétrable permet enfin de personnaliser les réglages pour les adapter à chacun.
A l’intérieur, la voiture affiche ses gènes de haut de gamme avec une grande sensation de confort à l’avant par l’espace généreux pour les coudes et à l’arrière par celui dont profitent les genoux.
Côté motorisation, Talisman offre le choix entre trois moteurs diesel d Ci de 110, 130 et 160 chevaux et deux autres essence de 150 et 200 chevaux. Ils sont couplés à des boîtes de vitesses automatiques à 6 et 7 vitesses. Une boîte manuelle est disponible dans les versions 110 et 130.
Côté finition, Talisman sera elle aussi déclinée sous la finition Initiale Paris, lancée avec le nouvel Espace dont elle partage la plateforme. Elle symbolise la version ultime avec un agencement spécifique en intérieur et un équipement exceptionnel.
Son lancement au Maroc devrait coïncider avec la future édition du Salon de l’automobile 2016, même si les tarifs n’ont pas encore été annoncés.
Ali ABJIOU


Pas de commentaires pour cet article “Renault Talisman sur les traces germaniques”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara