Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Oriental: Le Conseil régional mécontent de son budget

Source : | 13 décembre 2015 |  Actualité | 14459 views

Du nouveau en trompe l’oeil pour les élus communaux de l’Oriental. Leur Conseil régional (CRO) bénéficiera de 158 millions de DH pour ses budgets de gestion et d’investissement en 2016.
A cette somme s’ajoutera la part que recevra l’Oriental des 2,1 milliards DH supplémentaires versés par l’Etat aux régions. Toutefois, plusieurs économistes précisent qu’elles sont insuffisantes pour une région qui ambitionne d’être compétitive et à fort potentiel de croissance. De son côté, le CRO est en phase de réaliser un argumentaire pour prévaloir de nouveaux critères de répartition des 2,1 milliards DH. Les députés de l’Oriental et ceux des régions les plus défavorisées (Deraâ-Tafilalet et Khénifra-Beni Mellal) estiment que la répartition de cette enveloppe devrait intégrer de nouveaux critères sociaux (autres que la superficie et la population). Sur le plan de ces indicateurs, l’Oriental ne réalise pas les meilleurs scores à cause du taux élevé du chômage, d’analphabétisme, faiblesse en opportunités d’emploi, qualité des soins et de formation. Idem pour les investissements publics qui ne dépassent pas les 3,5% du taux global des investissements dédiés aux régions. L’Oriental qui est la région la plus défavorisée par ces investissements se sent lésé. «Il est injuste que les régions qui ont bénéficié d’importantes parts du budget de l’Etat avec de meilleurs indicateurs sociaux profitent en permanence de la part du lion de ce budget», confie à L’Économiste Abdenbi Bioui, président du CRO. Et d’ajouter, «le paradoxe est que le Maroc qui a lancé le process de régionalisation avancée n’a pas encore activé les deux fonds de cohésion interrégionale et de mise à niveau régionale stipulés par la Constitution». Deux fonds pour accompagner les régions les moins développées via une contribution de l’Etat et les régions les plus développées. L’objectif de la régionalisation avancée est certes une autonomie locale, mais aussi la réalisation d’une équité interrégionale.
Pour 2016, rien n’est encore prévu dans ce domaine. «On n’a pas de réponses sur les budgets alloués à ces deux fonds et par conséquent on ne peut les inclure dans notre plan d’action 2016», précise-t-on auprès du CRO.
En interne, plusieurs rencontres sont programmées au niveau des 8 provinces de la région pour lancer des programmes de développement intégré. Des programmes taillés sur les réels atouts de ces provinces: le portuaire à Nador, les services à Oujda, la logistique à Taourirt et Guercif, l’agriculture à Berkane et Driouch, le minier et l’oasien à Jerada et Figuig.

Budgets alloués pour les régions

La nouvelle loi organique sur les régions prévoit 10 milliards de DH rétrocédés par l’Etat à ces régions (à l’horizon 2021). La part de l’impôt versée aux régions passera à 5% (à l’horizon 2021) au lieu des 1% de l’impôt sur les sociétés, 1% de l’impôt sur les revenus et 13% de la taxe sur les contrats d’assurance, comme fut le cas avant 2016.
A ces 10 milliards de DH s’ajoutera une enveloppe additionnelle de 4,1 milliards de DH pour renforcer les régions à faible taux de croissance. Globalement, les 16 régions bénéficiaient dans le cadre des impôts rétrocédés par l’Etat avant 2016 de 1,6 milliard de DH répartis sur la base de critères démographiques et de superficie.

De notre correspondant,
Ali KHARROUBI


Pas de commentaires pour cet article “Oriental: Le Conseil régional mécontent de son budget”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara