Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Privilégier les provinces défavorisées

Source : | 13 décembre 2015 |  Actualité | 14629 views

- L’Économiste: Quelles seront vos actions prioritaires pour 2016?
- Khalid Sbiae: Nous avons commencé par diagnostiquer les contraintes qui entravent le décollage de la région dont notamment la problématique du coût du foncier au niveau des zones industrielles existantes. Une approche indispensable pour délimiter nos axes d’intervention et accélérer les process des financements et offres attractives. Cela permettra aussi d’inciter la PME à faire confiance à notre région car notre priorité fondamentale est l’investissement générateur d’emplois non précaires. En second lieu, on ciblera la disparité sociale au niveau régional pour privilégier les provinces défavorisées et réaliser une équité spatiale et sociale entre les 8 provinces de la région. Un travail que nous avons démarré suite aux dernières données du recensement de 2014 et la cartographie des besoins en matière sociale. À ces choix prioritaires se greffera le renforcement des infrastructures existantes en partenariat avec les ministères concernés. Nous avons déjà avisé les départements de l’Eau, l’Equipement et le Transport pour qu’ils accélèrent leurs investissements en préparatif aux programmes souhaités dans le cadre du développent du monde rural et des zones de montagne.- Comment comptez-vous attirer les investisseurs?
- Notre objectif est de réserver plus de 100 millions de DH à ces fins. Nous réfléchissons à la nouvelle orientation du Fonds d’investissement régional de l’Oriental afin d’élargir ses incitations à la PME. En fonction, cela peut aller des encouragements financiers, ou prises en charge du coût d’installation, jusqu’à l’accompagnement en équipement ou encadrement des entreprises. L’essentiel est de ne pas faire double jeu avec les encouragements étatiques et de cibler les entreprises novatrices. Pour le foncier dans les zones industrielles, nous avons sollicité des rencontres avec la CDG et le ministre du Commerce et de l’Industrie pour proposer des solutions intelligentes. Les zones industrielles qui tardent à démarrer ne peuvent être des atouts compétitifs pour les aménageurs et les territoires pour lesquels elles sont dédiées.- Quelles solutions préconisez-vous pour anticiper ces contraintes?
- Être plus agressif en termes de coopérations nationales et internationales pour mobiliser plus de fonds, développer nos propres ressources, prospecter de nouvelles sources de financement régional dans le cadre de partenariats, sociétés mixtes et groupements interrégionaux. Il faut surtout être inventif sans alourdir la pression fiscale sur les entreprises et les individus.
Propos recueillis par
Ali KHARROUBI
 


Pas de commentaires pour cet article “Privilégier les provinces défavorisées”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara