Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Tanger Free Zone: «Chers» frais de gestion

Source : | 9 décembre 2015 |  Economie | 110 views

L’Association des industriels de la zone franche de Tanger (AIFZT) a tenu une assemblée générale, lundi 7 décembre (Voir De Bonnes Sources in L’Economiste du 7/12/2015). L’ordre du jour devait porter sur la hausse des frais de gestion de la zone franche et la question du badge dont le coût avait été fixé initialement à 130 DH. Mais seul le premier point a finalement été discuté. «Nous avons voté pour une augmentation des frais de gestion à 0,60 DH le m2 par mois, soit 7,20 DH le m2 par an. Maintenant, nous attendons l’avis définitif de TFZ qui voulait relever le montant de ces frais à 8,64 DH/m2 par an», explique un opérateur. Les frais de gestion représentent la contribution des entreprises à l’éclairage public, la sécurité, l’hygiène… «Ils augmentent à chaque fois qu’il y a une amélioration des services de la zone franche de Tanger», justifie Mehdi Tazi, directeur général des zones d’activité à Tanger Med.
Mohamed Ali Saidi, président de l’Association, affirme que les deux tiers des membres présents à l’assemblée générale ont voté une hausse, qui sera ensuite soumise à l’approbation de Tanger Free Zone. «Selon le règlement intérieur, TFZ aurait pu appliquer une augmentation sans même prendre l’avis des membres de l’Association, qui ont tous signé ce règlement», signale Mohamed Ali Saidi.
L’assemblée générale a été déclenchée suite à une pétition lancée par certains membres de l’Association. Des opérateurs affirment que l’information des membres n’a pas bien circulé. Ce que conteste le président qui affirme qu’un courrier électronique personnel a bien été envoyé aux 92 membres pour les aviser de la tenue d’une assemblée générale. Toujours est-il que moins d’une cinquantaine de personnes ont répondu à l’appel. Outre les frais de gestion, les opérateurs parlent également d’un badge d’accès à la zone franche facturé initialement à 130 DH et qui revient très cher pour les entreprises qui comptent plusieurs milliers de salariés. «Nous avons négocié et obtenu depuis le mois de novembre dernier la baisse des frais de badge à 20 DH au lieu de 130 DH», précise Saidi.
Certains opérateurs se plaignent également des frais imposés par TFZ aux sociétés qui travaillent en dehors des horaires «normaux». «Ce sont des services exceptionnels», argue le président de l’Association. Ces redevances s’ajoutent aux frais de gestion mensuels. Ce qui fait dire à un opérateur que ces charges constituent un surcoût qui, au final, obère les avantages financiers de la zone franche.

Mystérieux cahier des charges

Le décret régissant Tanger Free Zone prévoit un cahier des charges concernant  l’aménagement, la promotion, la gestion et la commercialisation de la zone franche d’exportation. Le règlement intérieur, signé par les sociétés au moment de leur implantation, stipule que tout opérateur est réputé avoir pris connaissance de ce cahier des charges. Or, ce document, qui précise les droits et obligations de l’Etat, de TFZ et des entreprises, n’est publié nulle part. Les opérateurs économiques ont beau le réclamer, mais il est introuvable. Interrogé à ce sujet, Mehdi Tazi, directeur général des zones d’activité à Tanger Med, déclare qu’il faut le demander au ministère de l’Industrie et du Commerce. En principe, un cahier des charges doit être signé et légalisé pour constituer une base contractuelle. Dans le cas de TFZ, les sociétés doivent valider un cahier des charges introuvable.

Hassan EL ARIF


Pas de commentaires pour cet article “Tanger Free Zone: «Chers» frais de gestion”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara