Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

L’attentisme règne sur la Bourse

Source : | 9 décembre 2015 |  Economie | 206 views

En novembre, la reprise n’a pas été au rendez-vous en Bourse. Le manque de visibilité fait que les investisseurs ne sont pas prompts à dégainer leur portefeuille. Pourtant l’indice vedette du marché avait entamé l’année sur une note favorable. Il s’est inscrit dans une dynamique haussière au premier semestre 2015, franchissant la barre des 10.000 points. Son plus haut niveau annuel (à 10.527,27 points) a été atteint en début mars. Depuis, plusieurs éléments sont venus freiner cette tendance optimiste. Le retrait de CGI avait laissé de très mauvais souvenirs aux petits porteurs. La compagnie immobilière faisait partie des poids lourds de la Bourse. Sa capitalisation boursière dépassait les 13 milliards de DH. Ce qui en faisait la neuvième société la plus importante de la place. La tendance est accentuée par Alliances, qui a subi de plein fouet les difficultés du secteur immobilier. Rien qu’en novembre, le titre du promoteur a plongé de 23,63%. Sa contre-performance annuelle s’établit à plus de 84%. Les déboires de la Samir ont donné lieu à la suspension de la cotation de la valeur en Bourse.
Les résultats semestriels ont également eu un impact sur le comportement des indices phares. «Des réalisations financières sans surprise», fait valoir un analyste. Elles ont été soit conformes aux prévisions, soit en retrait. La conjonction de ces facteurs nourrit le climat d’attentisme sur le marché. «Les gens préfèrent garder leur cash et observer le marché». Par conséquent, les investisseurs se réfugient dans des valeurs réputées pour leur profil de risque modéré et sur lesquelles ils disposent de plus de visibilité. Taqa Maroc en est le parfait exemple. En dépit du recul de 1,68% en novembre, le titre surperforme de 35,29% sur les 11 premiers mois de l’année. Autre valeur prisée, HPS. Les revenus du spécialiste des solutions monétiques ont enregistré une évolution de 18% au cours du premier semestre 2015. Son titre s’est envolé de 27,92% depuis le 1er janvier. Toutefois, le trio bancaire (BMCI, BCP, Attijariwafa bank) apparaît en tête du classement des valeurs les plus dynamiques de la cote en novembre. Elles ont drainé à elles seules 55% du flux transactionnel global, soit plus de 880 millions de DH. Suivies par l’opérateur télécom historique qui s’est négocié à hauteur de 149,8 millions de DH.   
Il faut dire que la reprise du marché reste très peu probable. Selon certains analystes, l’évolution chartiste du Masi laisse ressortir une configuration graphique qui plaide en faveur de la poursuite de la baisse des cours sur les prochains mois. Au moment où l’indice principal se rapproche du seuil des 9.000 points, les professionnels tablent sur une cassure qui donnerait lieu à un retrait en direction des 8.200 points. L’absence d’opérations d’envergure pouvant dynamiser le marché, combinée à une campagne agricole en retard, renforce ces perspectives. «Il est clair qu’en l’absence d’opérations de taille, les institutionnels ne s’aventureront pas», confie Ali Hachami, directeur d’analyse et recherche à Upline Group.   
Par ailleurs, le comportement des indices boursiers reste partiellement tributaire des variations du taux de change, sous le contrôle de la réserve fédérale américaine. Une telle mesure aura un impact, principalement sur le dollar qui, in fine, se répercutera  sur l’allocation d’actifs gérés par des fonds de placement au Maroc, fait valoir un analyste.  
En novembre, la capitalisation globale de la place s’est pour sa part effritée de 10,8% par rapport à son niveau enregistré en janvier 2015 pour ressortir à 458,4 milliards de DH. A la mi-séance du mardi 8 décembre, l’indice vedette oscille bien en deçà des 9.100 points. Les contre-performances des deux indices s’élèvent respectivement à 6,35% pour le Masi et 6,47 % pour le Madex. 
A.I.L
 


Pas de commentaires pour cet article “L’attentisme règne sur la Bourse”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara