Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Académie du RoyaumeUne session aux couleurs africaines

Source : | 25 novembre 2015 |  Société | 881 views

Comme nous l’avons annoncé sur nos colonnes il y a quelques semaines, l’Académie du Royaume entame sa mue. Désormais, elle se veut une institution ouverte sur son entourage et sur le monde. Cette nouvelle orientation se confirme dans le cadre de la tenue de la 43e session ordinaire de cette académie. Celle-ci est prévue du 8 au 11 décembre prochain à Rabat. Les organisateurs ont choisi pour thème: «L’Afrique comme horizon de pensée». Abdeljalil Lahjomri, secrétaire perpétuel de l’Académie, donne d’emblée le ton. Il ne s’agit pas de s’inscrire dans «un effet de mode». L’idée est plutôt de «penser l’Afrique autrement et de favoriser une réflexion par les Africains sur les problèmes du continent». Ce qui permettra de conceptualiser «l’African dream», mis en avant dernièrement. Généralement, «l’Afrique est souvent évoquée pour parler des problèmes économiques, ethniques, cultuels. Aujourd’hui, nous voulons mettre l’accent sur ses potentialités en tant que continent émergent», a expliqué Lahjomri.
Dans les détails, cette 43e session de l’Académie du Royaume connaîtra la participation de 120 experts de différents pays. C’est le cas notamment de la France, l’Espagne, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, la Tunisie, l’Algérie, l’Egypte, les Emirats arabes unis, mais aussi le Congo, l’Afrique du Sud, le Nigéria… Le choix de certains pays africains n’est pas fortuit. Surtout ceux connus pour leur position hostile à l’intégrité territoriale. «Nous estimons que leur présence au Maroc favorisera un changement des idées», a expliqué le secrétaire perpétuel de l’Académie du Royaume. Côté marocain, le nombre des participants s’élève à 62. Tous ces experts devront intervenir lors de 12 séances de travail. En effet, cette session s’articulera autour d’une douzaine de sous-thèmes, portant sur différents enjeux du continent. C’est le cas de la situation géopolitique, les expériences de justice transitionnelle, la diversité religieuse, le développement humain durable, les nouvelles formes de la violence… D’ailleurs, le terrorisme constitue l’un des principaux défis actuels. Des experts marocains dans le domaine religieux, comme Ahmed Abbadi, membre de l’Académie et secrétaire général de la Rabita Mohammedia des ouléma, ou encore Ahmed Taoufiq, devront intervenir sur des thèmes relatifs à la question religieuse en Afrique. Des sommités internationales et nationales sont également attendues lors de cette session. Ainsi, Henri Lopes, écrivain, homme politique et diplomate congolais, donnera une conférence mettant l’accent sur «Comment penser l’Afrique autrement». Une autre intervention, très attendue, sur «les contextes géostratégiques», sera faite par le conseiller royal Abbas El Jirari. De son côté, Driss Dahak, secrétaire général du gouvernement, interviendra sur le sujet des relations Maroc-Afrique.
M. A. M.
 


Pas de commentaires pour cet article “Académie du RoyaumeUne session aux couleurs africaines”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara