Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Dominic Besner expose ses «Branches d’Ovane»

Source : | 25 novembre 2015 |  Arts & Culture | 491 views

SO Art Gallery poursuit son ouverture à la création internationale en invitant cette fois-ci l’artiste-peintre canadien Dominic Besner. A travers son exposition «Les branches d’Ovane», l’artiste restitue un travail réalisé lors de sa première résidence à l’étranger qui s’est déroulée dans la ville blanche durant  2 mois. Une quinzaine d’œuvres où la couleur est maîtresse, la géométrie et les plans architecturaux sont omniprésents. «Casablanca est pour moi un moteur d’énergie intense. Il y a non seulement cette lumière mais aussi l’activité économique et humaine qui fait d’elle une ville dynamique jeune et très portée sur le développement», souligne Besner. L’artiste précise avoir réalisé un travail «plus épuré»  où il a accentué la couleur et donné une lumière au travers des ambiances qu’il a voulu apporter. Les rencontres ont également beaucoup influencé son travail. Quant à l’architecture, elle y est subtilement dissimulée mais toujours présente dans ses peintures où il n’utilise jamais de pinceaux (il privilégie une technique avec le doigt). En effet, celui qui se considère comme «sculpteur de la nature», étant architecte de formation, crée de la même manière que l’on réalise des plans architecturaux partant d’esquisses laissant la ligne se développer pour ensuite apporter de la profondeur et des ambiances grâce à la couleur. A travers les œuvres de Besner, l’on retrouve depuis le début de sa carrière, soit sur près de 2.300 œuvres, un personnage blanc récurrent, à la fois étrange et mystérieux. Ce dernier «n’est ni une femme ni un homme, il représente la fragilité humaine dans une société de plus en plus mouvementée, bruyante et changeante». L’artiste aime travailler les antagonismes, notamment à travers cette fragilité qui s’exprime à travers une entité très puissante. Il est important de noter que le mot «ovane» n’existe pas dans le dictionnaire. C’est une invention de Besner. Il a voulu, à travers ce mot, apporter une connotation orientale. «C’est comme s’il y avait un jardin secret de l’autre côté des branches d’Ovane dans lequel les gens vivent paisiblement», précise l’artiste-peintre.
Besner n’en est pas à sa première exhibition au Maroc. En 2007, il crée une exposition avec des couturiers marocains de renom à la Villa des Arts de Casablanca et Rabat puis il revient en 2012 lors de sa participation à la Biennale de Casablanca.
Dominic Besner est né en 1965 à North Lancaster en Ontario, au Canada. En 1992, il obtient un bac (cursus canadien) en architecture à l’Université de Montréal. Sa formation d’architecte, entreprise au Collège Algonquin à Ottawa quelques années avant le bac, lui a permis d’amorcer une réflexion sur la ville et sur ses composantes. Ses œuvres ont intégré des collections importantes telles que celle du Cirque du Soleil, la Fondation ONA ou encore le Musée Suzhou en Chine… et bien d’autres collections privées.
Aïda BOUAZZA


Pas de commentaires pour cet article “Dominic Besner expose ses «Branches d’Ovane»”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara