Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Gestion déléguée: Benkirane promet la révision des contrats

Source : | 17 novembre 2015 |  Actualité, Politique | 15124 views

La révision des contrats de la gestion déléguée est à l’étude pour Rabat, Tanger et Tétouane. C’est ce qu’a affirmé chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui répondait aux députés lors de la séance mensuelle des questions de politiques publiques mardi. Pour lui, « s’il est inenvisageable d’annuler les contrats de gestion délégué, il faudra renforcer les mécanismes de contrôle ». Selon les chiffres qu’il a avancé, annuler les contrats de la gestion déléguée de l’assainissement et la distribution de l’eau et de l’électricité couterait 10 milliards de dirhams à Tétouane et Tanger. Pareil à Casablanca. Cela sans parler du manque en ressources humaines et en expertise pour prendre la relève sur ses services. Un autre paramètre est également à prendre en compte, insiste le Chef du gouvernement. «L’annulation des contrats comme l’avait suggéré certains, auraient des conséquences politiques. Je n’encouragerai jamais une telle démarche,» souligne Benkirane, n’excluant pas d’éventuelles brouilles diplomatiques si jamais cela arrive. En revanche, la révision des contrats est une option envisageable. «Leur rédaction est compliquée et se base sur des hypothèses sur le développement des zones concernées. C’est pour cela qu’il devrait y avoir des révisions toutes les 5 années. Ce qui n’arrive jamais, rendant difficiles les rapports entre les sociétés et les collectivités ». Pour ne pas arranger les choses, le déficit d’expertise empêche les communes d’étudier la révision des contrats. Pour Benkirane, il serait suicidaire de confier ce travail à des profils « payés 500 DH et de leur demander de contrôler des cadres d’entreprises rémunérés à 40.000 DH »

Et c’est là où interviendraient les sociétés de développement local « qui doivent être neutres et qui se chargeront de l’examen des contrats tout en veillant au respect des clauses par les deux parties (délégante et déléguée).

Sur les manifestations contre Amendis à Tanger, Benkirane a assuré que le dossier est clos et que le gouvernement a assumé sa responsabilité. «Le Roi m’a appelé à 6h du matin pour me reprocher de ne pas avoir fait le nécessaire et pour me demander de me rendre à Tanger pour résoudre le problème,» a-t-il confié assurant que l’entreprise a révisé 20.000 factures, la semaine dernière. «Personne ne peut reprocher aux citoyens d’avoir contesté, surtout qu’ils l’ont fait de façon pacifique,» insiste-t-il. Le dossier a été ensuite étudié par les responsables du ministère de l’Intérieur qui ont mis le doigt sur un nombre de dysfonctionnements. «La société n’a pas respecté certains de ses engagements,» a-t-il reconnu.

Mehdi LAHDIDI


Pas de commentaires pour cet article “Gestion déléguée: Benkirane promet la révision des contrats”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara