Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Comment réguler la presse électronique?

Source : | 16 novembre 2015 |  Société | 683 views

«Nous entamons aujourd’hui un premier pas pour la phase de «l’après livre blanc» pour la presse électronique et qui a servi de feuille de route pour la réforme du secteur.» Ainsi qualifie Mustapha Khalfi, le ministre de la communication le débat lancé vendredi par le Centre des études et des recherches en sciences sociales (dirigé par l’ex-ministre de l’Education Nationale, Abdellah Saaf) sur «la liberté de presse à l’ère du numérique». «Avec la concrétisation de l’essentiel des recommandations, il nous faut passer à une nouvelle vague de mesures pour accompagner le secteur,» indique le porte-parole du gouvernement. Les premiers jalons de la régulation du secteur sont lancés, avec la soumission au Parlement des lois relatives au statut du journaliste et au conseil national de la presse (tous les deux reconnaissant la presse électronique comme légale), El Khalfi dit s’attendre à des réflexions pour faire évoluer le secteur. Il faut dire que la rencontre a accueilli des experts internationaux pour disséquer les problématiques du secteur.  
Pour Toby Mendel, directeur exécutif du centre canadien Droit et démocratie, l’urgence est de mettre en place un cadre régulateur à l’activité des intermédiaires. «A travers le monde, les régulateurs ont passé la main à Google pour contrôler Internet.  
Au lieu de mettre des conditions et des limites à l’activité de google, on l’a chargé de gérer l’accès des usages à l’information (comme c’est le cas pour le droit à l’oubli en Europe). C’est comme mettre le renard dans le poulailler,» estime l’expert. Ce n’est pas le seul aspect que contrôle ces géants du numériques. «Les algorithmes du moteur de recherches ou des réseaux sociaux font que nous ne recevons que les informations que nous sommes susceptibles de consommer selon nos préférences. Ce qui touche à la pluralité, sans parler de la collaboration avérée avec des régimes répressifs pour censurer des journalistes et des blogueurs,» indique Alvaros Vasconcelons, chercheur et directeur de projet au réseau Arab Reform. Pour lui, Internet doit rester neutre et ne dépendre d’aucune partie, sinon il s’agirait d’une atteinte au droit à l’information et la liberté d’expression.
Mais la question principale reste celle de la rentabilité de la presse, écrite et digitale. «L’apparition de la presse électronique a accéléré la décadence du modèle économique des supports papiers, sans qu’elle puisse elle-même trouver une façon pour survivre,» indique Jim Boumelha, président de la fédération internationale des journalistes. Pour le syndicaliste, il ne s’agit pas uniquement d’une problématique économique mais également sociale. «Ce phénomène a précarisé l’emploi de dizaines de milliers de journalistes à travers le monde qui se sont vu travailler plus pour gagner moins,» indique-t-il. Toutefois, l’expert reste optimiste. «Cet écroulement signifie aussi qu’une nouvelle page va commencer. Les médias ne disparaîtront  pas, et resteront toujours indispensables dans toutes les sociétés,» conclut-il.

La subvention arrive, mais…

LA subvention pour la presse électronique arrive. Le délai de réception des dossiers des entreprises fixé au 10 novembre 2015 étant passé, la commission paritaire de soutien de la presse écrite va bientôt examiner les dossiers déposés. Le montant global des subventions de 10 millions de dirhams sera distribué selon les critères d’audience, le nombre de journalistes, chiffre d’affaires, etc. Curieusement, bien qu’il s’agisse d’une ancienne demande des sites en ligne, la démarche n’a pas suscité leur engouement. «Parmi les 160 sites reconnus, seuls 17 sites ont déposé un dossier auprès de la commission», indique Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication. Pire encore, le ministre confie que la qualité des dossiers déposés n’est pas satisfaisante. «Beaucoup n’emploient pas suffisamment de journalistes ou les paient à des salaires dérisoires».

Mehdi LAHDIDI  
   
 
 


Pas de commentaires pour cet article “Comment réguler la presse électronique?”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara