Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Observation des électionsLe CNDH se prépare aux législatives

Source : | 15 novembre 2015 |  Actualité, Politique | 14979 views

Plus de 2 mois après le déroulement des élections locales et régionales, le rapport détaillé de l’observation effectuée par le Conseil national des droits de l’homme n’a pas encore été dévoilé. Le Conseil présidé par Driss El Yazami s’est contenté de présenter des conclusions provisoires quelques jours après l’annonce des résultats. Entre-temps, le CNDH a organisé, hier à Rabat, une conférence sur la capitalisation et le partage des bonnes pratiques en matière d’observation des élections. L’objectif est notamment «d’évaluer les programmes de formation et d’accompagnement des observateurs, et stimuler la réflexion sur les approches adoptées», est-il indiqué. Les antennes régionales ont déjà organisé, le mois d’octobre, des ateliers de capitalisation de l’expérience du CNDH dans le domaine de l’observation. L’idée est «d’identifier les points forts et les faiblesses de cette expérience».
Globalement, les intervenants lors de cette conférence ont mis l’accent sur le dispositif mis en place par le CNDH durant les dernières élections locales et régionales. Il en ressort que «57 organisations nationales et internationales ont assuré le suivi de ces scrutins. L’observation a porté sur 22.000 bureaux de vote, soit plus de 56% du total», a souligné Mohamed Laamarti, président de la commission régionale du CNDH à Oujda. Pour lui, «ce taux dépasse la moyenne prévue par les standards internationaux».
Les responsables du CNDH veulent capitaliser sur leur expérience et examiner les bonnes pratiques au niveau international, afin de consolider les compétences des observateurs en vue des prochaines élections législatives prévues l’année prochaine. Il faut dire que le Conseil présidé par El Yazami a développé un savoir-faire en matière d’observation grâce aux différentes opérations menées depuis une dizaine d’années. Pour les scrutins de septembre dernier, «le Conseil a organisé 6 sessions de formation au profit de 1.200 observateurs durant les mois de juillet et août», a indiqué Nadir El Moumni, membre du CNDH. L’objectif est de «favoriser le renforcement des compétences des observateurs», a-t-il ajouté. Concrètement, il s’agit de familiariser les personnes qui assurent le suivi des élections aux outils de travail mais également aux objectifs de leur mission. Pour chaque observateur, «il s’agit essentiellement de suivre le processus électoral dans son intégralité et de s’assurer de sa régularité, conformément à la réglementation en vigueur», a-t-il expliqué. Néanmoins, il est essentiel de préciser les résultats escomptés de cette mission. Ceci est déterminant pour la définition de l’approche adoptée par l’observateur. Il s’agit de «renforcer sa posture, qui est différente de celle d’un sociologue ou d’un politologue, qui assurent également le suivi des élections», selon El Moumni. C’est pour cela que les sessions de formation ont insisté sur «la maîtrise des techniques notamment de reporting des faits», a-t-il dit. D’ailleurs, les personnes formées par le CNDH ont, à leur tour, organisé des séminaires au niveau des régions au profit des acteurs associatifs qui ont également participé à l’opération d’observation des élections. C’est à l’issue de ce processus que la Commission d’accréditation a donné le feu vert à 4.024 observateurs nationaux et internationaux pour assurer le suivi des scrutins du 4 septembre.

Activer les recommandations

Les observateurs mobilisés par le CNDH et le tissu associatif ont fourni une importante quantité d’informations, dont seulement un bilan provisoire a été dévoilé. Il en ressort que «les élections régionales et communales se sont déroulées dans un climat offrant les garanties essentielles de liberté, de sincérité et de transparence». Le rapport du CNDH précise que «les irrégularités observées sont statistiquement peu fréquentes, et n’entachent pas substantiellement la crédibilité et la sincérité du scrutin». Néanmoins, le Conseil d’El Yazami a mis l’accent sur la nécessité de prendre en considération les recommandations formulées dans des rapports d’observation des scrutins de 2007, 2009 et 2011, notamment en matière d’élargissement du corps électoral, de réforme du cadre juridique de l’observation et de promotion de la représentation politique des femmes et des jeunes.

M.A.M.


Pas de commentaires pour cet article “Observation des électionsLe CNDH se prépare aux législatives”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara