Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

La bête noire de Benkirane à la 2e Chambre

Source : | 19 octobre 2015 |  Actualité, Politique | 1015 views

L’opposant féroce de Benkirane installé à la tête de la Chambre des conseillers, une institution où la majorité est minoritaire. Qui l’eut cru il y a encore quelques semaines. Avec cette nouvelle fonction, Hakim Benchamach donnera des insomnies au chef du gouvernement pour la fin de son mandat. Avec un profil rare, il est considéré comme la bête noire des islamistes du PJD. Il a une grande culture de l’islam pour avoir étudié dans un établissement religieux à Al Hoceïma. Aujourd’hui, c’est la consécration pour ce parlementaire, doté d’une éloquence capable de mettre en difficultés les plus coriaces de ses adversaires. D’ailleurs, c’est pour cela que Benkirane a remué, en vain, ciel et terre pour l’empêcher de décrocher le perchoir. L’hostilité de Benchamach à l’islam politique est alimentée par ses années passées à l’université d’Oujda où il tombe dans les bras de la gauche radicale. De ces années de jeunesse, il a récolté une incarcération (2 ans et 3 mois pour ses idées) et une tuberculose.  Avant lui, son père a été victime de la répression qui s’était abattue sur les populations du nord en 1958-59 et avait passé 5 ans en prison. Les conditions climatiques n’ont pas arrangé les choses. Benchamach vient du Rif profond, plus précisément de la région de Beni Bouayach. Autant d’éléments qui forgent une personnalité qui n’a pas froid aux yeux.
Même s’il cherche à s’éloigner de la politique, elle le rattrape via le Mouvement pour tous les démocrates (MTD), une association née dans le sillage du rapport du cinquantenaire et de l’expérience de l’Instance d’équité et de réconciliation. Plus tard, l’initiative du MTD débouche sur la création du PAM où Hakim Benchamach est aux avants-postes. Aujourd’hui, il est président du Conseil national, le parlement du parti. Il a été également président d’arrondissement de Yacoub El Mansour à Rabat durant la période 2009-2015. Mais cette expérience n’a pas été concluante, sauf qu’elle lui a permis de s’approcher de près de la gestion des affaires publiques. Une pratique qui tranche avec les théories en cours dans les amphithéâtres de la faculté de Meknès où Hakim Benchamach enseignait.
Autre expérience à son actif, il a été également chef du groupe parlementaire du PAM à la Chambre des conseillers. De ce poste,  il avait donné des sueurs froides à plus d’un ministre lors des questions orales ou au sein des commissions spécialisées. Ses adversaires reconnaissaient ses compétences et les efforts qu’il entreprend pour préparer ses interventions.  Cette approche de sérieux dans le  travail n’est pas étrangère à son ascension fulgurante. En effet, il a intégré la politique en 2009, date de création du Parti authenticité et modernité. Six ans après, il devient le 4e personnage dans la hiérarchie de l’Etat.
Pour l’heure, en tant que président, ses priorités sont déclinées. Benchamach veut améliorer la coordination avec la Chambre des représentants dont le président est Rachid Talbi Alami, dont il est proche. Ils ont été tous les deux membres fondateurs du MTD.  En outre, l’action de la Chambre des conseillers, tant au niveau du contrôle du gouvernement que sur le plan législatif, sera rehaussée. De même, Hakim Benchamach veut accélérer le rythme d’adoption des lois pour la mise en œuvre de la Constitution. La mise en garde royale, exprimée lors de la dernière ouverture du Parlement, a été on ne peut plus claire. 2016 est la dernière année pour l’adoption des lois organiques restantes et l’installation des institutions prévues par la loi fondamentale. Idem pour la diplomatie parlementaire. La diversité de la Chambre des conseillers lui permettra de changer d’approche pour la défense des grands dossiers du Maroc.
M. C.
 


Pas de commentaires pour cet article “La bête noire de Benkirane à la 2e Chambre”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara