Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Nomination des walis: Le who’s who

Source : | 17 octobre 2015 |  Actualité, Politique | 1155 views

■ Casablanca-SettatKhalid Safir voit ses prérogatives élargies avec la nouvelle wilaya de Casablanca-Settat. Le gouverneur de la préfecture de Casablanca a grandi dans le quartier populaire d’El Hank (Casablanca). Diplôme d’ingénieur X en poche, il rejoint en 1993 l’Office d’exploitation des ports. Deux ans plus tard, il intègre les Finances, puis la Trésorerie générale du Royaume. En 2009, il est nommé gouverneur de la préfecture de Casa-Anfa. En 2011, il est de retour aux Finances en tant que secrétaire général. Safir revient en 2013 à Casablanca par la grande porte en tant que wali du Grand-Casablanca.

■ Tanger-Tétouan-Al Hoceima
Mohamed El Yaakoubi conserve son poste de wali de la nouvelle région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et gouverneur de la préfecture Tanger-Asilah. Originaire de Berkane et titulaire d’un diplôme d’ingénieur d’Etat en génie civil de l’Ecole Hassania des travaux publics, El Yaakoubi occupera des postes de responsabilité dans les ports d’Agadir (1992), de Tan Tan (1995), Laâyoune (1998), Jorf Lasfar (2001). Il est nommé directeur du CRI de la région de Doukkala-Abda (2012), puis dirigera le Centre d’investissement (CRI) de la région Tanger-Tétouan en 2004. Un an plus tard, il est nommé gouverneur de la préfecture de M’Diq-Fnideq, poste qu’il a occupé jusqu’en 2010. Cette année-là, il est nommé à la tête de la wilaya de Tétouan. En 2014, Yaakoubi est nommé wali de la région Tanger-Tétouan, gouverneur de la préfecture Tanger-Asilah.

■ Rabat-Salé-Zemmour-Zaër
Abdelouafi Laftit rempile à la wilaya de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, gouverneur de la préfecture de Rabat. Laftit a démarré sa carrière professionnelle en France, dans le secteur financier avant de rejoindre l’Office d’exploitation des ports (ODEP) où il a occupé, entre 1992 et 2002, successivement, le poste de directeur des ports à Agadir, Safi et Tanger. En mai 2002, Laftit a été nommé directeur du Centre régional d’investissement de Tanger-Tétouan.
En septembre 2003, il a été nommé gouverneur de la province Fahs-Anjra, puis en octobre 2006 gouverneur de la province de Nador, poste qu’il a occupé jusqu’à sa nomination en mars 2010 en tant que PDG de la Société d’aménagement pour la reconversion de la zone portuaire de Tanger-ville.
Ce natif de Tafrisst est un lauréat de l’Ecole polytechnique de Paris (1989) et de l’Ecole nationale des ponts et chaussées (1991).

■ Draâ-Tafilalet
Mohamed Fanid est le nouveau wali de la région de Draâ-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia. Un pur produit de l’Intérieur. Après avoir obtenu une licence en droit, Fanid rejoint l’Ecole de perfectionnement des cadres du ministère de l’Intérieur à Kénitra où il a poursuivi des études durant deux années.  
A l’issue de ce cursus, il a été nommé caïd de l’arrondissement de Mohammedia. Fanid est ensuite promu au poste de secrétaire général de la province d’Azilal, avant de remplir les mêmes fonctions à Chichaoua, puis à la préfecture de Marrakech en 2003, poste qu’il avait occupé jusqu’à sa nomination, en juin 2005, en tant que gouverneur de la préfecture des arrondissements de Ben M’Sik à Casablanca.

■ L’Oriental
Le wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la préfecture Oujda-Angad, fait partie des hauts responsables les plus diplômés. Lauréat de l’Ecole nationale supérieure des mines de France en 1981, Mohamed Mhidia est natif de Sidi Kacem. Il est également titulaire d’un diplôme du cycle supérieur de management en 1992.
Mhidia a exercé en tant que directeur provincial des travaux publics, dans les provinces d’Azilal (1987-1991) et de Taza (1991-1993), chef de division de l’entretien, de l’exploitation et de la sécurité des routes et de la circulation routière au ministère de l’Equipement (1993-1996). Il a aussi occupé les postes de wali de la région de Taza-Al Hoceima-Taounate, gouverneur de la province d’Al Hoceima et de
wali de la région de Marrakech-Tensift-El Haouz, gouverneur de la préfecture de Marrakech.

■ Béni Mellal-Khénifra
Le wali de la région Béni Mellal-Khénifra est un ingénieur du ministère de l’Equipement. Mohamed Dardouri a occupé plusieurs postes dans ce département et a participé à la réalisation d’une série de projets dont celui de l’autoroute Rabat-Fès. Il était également aux commandes de la direction régionale du ministère de l’Equipement à Laâyoune, Tétouan et Meknès-Tafilalet. Son parcours dans l’administration territoriale a démarré en 2002, lorsqu’il a été nommé gouverneur de la préfecture de Mohammedia, avant d’être promu en 2005 wali de la région Tadla-Azilal.

■ Marrakech-Safi
La nouvelle wilaya de Marrakech-Safi sera chapeautée par un Casablancais, Mohamed Moufakkir qui a aussi été nommé gouverneur de la préfecture de Marrakech. Titulaire d’un doctorat en sciences de l’éducation (Université de Lille III), Moufakkir a entamé sa carrière professionnelle en tant que maître-assistant à l’Ecole normale supérieure de Marrakech en 1985. En 1993, il passe au ministère du Tourisme en tant que chef de division de la formation professionnelle et des cadres avant d’assurer l’intérim du secrétaire général (2002).
En octobre 1994, il intègre l’Organisation mondiale du tourisme en tant que vice-président de son conseil exécutif et vice-président de la Commission Afrique de cet organe (1995). D’ailleurs, Moufakkir a été décoré du Wissam de mérite national catégorie exceptionnelle en 1999 et du Wissam de récompense nationale de l’Ordre d’officier en 2007. 

■ Souss-Massa
Souss-Massa aura dorénavant à sa tête une femme, Zineb El Adaoui, également nommée gouverneur de la préfecture d’Agadir Idda Outanane.  L’ex-wali de la région Gharb-Chrarda-Beni Hssen, gouverneur de la province de Kénitra, est originaire d’El Jadida. Titulaire d’un diplôme des études supérieures en sciences économiques, El Adaoui devient la première femme à accéder à la Cour des comptes en tant que magistrat en 1984 avant d’occuper en 2004 le poste de présidente de la Cour régionale des comptes de Rabat.
Elle a également fait partie de la Commission consultative de la régionalisation. El Adaoui est également membre du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) depuis 2011 et de la Haute instance du dialogue national sur la réforme du système judiciaire, instituée en 2012. Poète et chercheuse dans l’économie islamique, El Adaoui participe également à la formation des magistrats dans le domaine de la justice comptable. Elle est titulaire du Wissam du mérite national 1re classe (Grade officier 2013).

■ Dakhla-Oued Eddahab
Lamine Benomar rempile en tant que wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab et gouverneur de la province de Dakhla. Natif de Souk Sebt, province de Fkih Ben Saleh, Benomar est lauréat de l’Ecole nationale des ponts et chaussées (1982) et de l’Ecole Hassania des travaux publics (1975). Ce dernier a démarré en tant que chef de la subdivision routière des travaux publics à Tiznit.
Il a également occupé les postes de directeur des travaux d’aménagement du complexe sportif-Casa et de chef de division des travaux au port de Casablanca. Il avait aussi siégé à la Chambre des représentants en tant que député et chef de groupe parlementaire. Benomar a également fait partie du gouvernement en tant que ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de la Population. Il a aussi exercé au sein du Bureau conseil expert QHSE (Qualité Hygiène Santé Environnement).
 

■ Laayoune-Sakia El Hamra
Pas de changement au niveau de la région Laâyoune-Sakia El Hamra où l’on retrouve Yahdih Bouchab, également gouverneur de la province de Laâyoune. Originaire de Goulmime, Yahdih Bouchab a entamé sa carrière en 1984 en tant que caïd au sein des services centraux du ministère de l’Intérieur. Il sera déployé en tant que caïd chargé d’une annexe administrative à Laâyoune en 1994 avant d’être promu en 1999 au poste de chef d’arrondissement urbain dans la même province.
 Il a également été observateur d’identification et conseiller en 2003 au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération. Le 10 janvier 2006, il a été nommé ambassadeur auprès du Royaume de Norvège et des Républiques de Finlande et d’Islande. En janvier 2011, il est ambassadeur plénipotentiaire auprès du Royaume de Suède et de la République de Lituanie en 2001. Yahdih Bouchab fait son retour à Laâyoune en tant que wali en 2014.

■ Guelmim-Oued Noun  
Mohamed Benribag est le nouveau wali de la région Guelmim-Oued Noun, gouverneur de la province de Guelmim. Ce natif de Marrakech est titulaire d’une licence en sciences politiques. Benribag a fait ses armes en tant qu’administrateur-adjoint aux préfectures de Marrakech et Casablanca-Anfa ou encore à la province de Taroudant. Après un passage par l’Institut royal de l’administration territoriale, il a été nommé caïd dans la province de Beni-Mellal en 1986 avant d’occuper les postes de premier adjoint du gouverneur de la même province (1994), premier adjoint du gouverneur de la province de Laâyoune (2001), secrétaire général de la province de Nouaceur (2004) et secrétaire général de la préfecture de Fès (2005). Il a aussi été décoré du Wissam du mérite national (classe exceptionnelle).
 

■ Fès-Meknès
La wilaya de Fès-Meknès sera pilotée dorénavant par Es-Said Zniber, également gouverneur de Fès. Cet architecte urbaniste diplômé de l’Ecole d’architecture de Paris est un ancien du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme où il officiait en tant que secrétaire général. Zniber est un connaisseur du ministère qu’il a rejoint en 1999 en tant que responsable de la planification urbaine. Avant d’occuper le poste de secrétaire général, il chapeautait, depuis 2006, la direction de l’architecture. Zniber a également coiffé la division de développement des collectivités locales à l’Intérieur en 1989 et a été directeur de l’Agence urbaine de Settat en 2001.

Amine Ater


Pas de commentaires pour cet article “Nomination des walis: Le who’s who”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara