Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           

Un monde high-tech

Source : | 17 octobre 2015 |  Insolite | 951 views

■ Un protège-dents connecté qui détecte les commotions cérébrales
Lorsqu’il est question de rugby, il est essentiel de porter un protège-dents. En effet, lors des impacts, notamment au cours des placages, les chocs reçus dans les dents peuvent être à l’origine d’une commotion cérébrale. C’est d’ailleurs la blessure la plus fréquente du match, qui représente 12,5% du total des blessures d’après la Fédération anglaise de rugby. Or, les commotions cérébrales peuvent avoir des conséquences désastreuses sur la mémoire, l’équilibre et les émotions. Cependant, les athlètes victimes de ce type de choc ne se rendent pas toujours compte de l’ampleur des dégâts et continuent parfois à jouer jusqu’à la fin du match. C’est pour éviter cela que des chercheurs américains ont décidé de mettre au point un protège-dents intelligent, qui évalue le degré de l’impact. Le protège-dents en question, baptisé FIT Guard, permet d’éviter les commotions cérébrales grâce à un système de diodes électroluminescentes fixé sur l’avant de l’appareil. Ces «LED» informent l’utilisateur sur l’impact. Elles s’allument en vert en cas d’impact faible, en bleu en cas d’impact moyen et en rouge si le choc est plus violent, signalant que le sportif a alors 50% de risques de souffrir d’une commotion cérébrale.■ Une voiture volante!
Vous rêviez de conduire une voiture volante dans votre enfance? Ce rêve pourrait bel et bien devenir réalité! Ainsi, l’entreprise américaine Terrafugia travaille depuis des années sur ce projet. La société vient de dévoiler récemment son dernier chantier: la TF-X. Un véhicule de quatre places qui ne nécessite pas de piste de décollage. En effet, l’engin n’a aucun besoin de s’élancer sur des dizaines de mètres avant de prendre la voie des airs. La voiture volante décolle verticalement à la manière d’un hélicoptère, après avoir déployé deux hélices placées à l’extrémité de ses ailes et mues par des moteurs électriques.  Une fois le véhicule dans les airs, ces dernières basculent puis se replient tandis qu’une troisième énorme hélice placée à l’arrière du véhicule assure l’essentiel de la propulsion. La société a communiqué quelques détails sur ce modèle. L’on apprend ainsi que le moteur principal aura une puissance de 300 chevaux, que sa vitesse de croisière en vol atteindra les 320 km/h et que son rayon d’action sera d’environ 800 km. Pour conduire le véhicule, il faudra cependant être titulaire d’un brevet de pilotage pour en prendre les commandes, ce qui réduit largement la taille du marché des acheteurs potentiels ! Cependant, la voiture pourra basculer en mode totalement automatisé, capable d’éviter d’autres aéronefs ou encore les zones où le survol est interdit. De plus, avant le décollage, le pilote sera invité à saisir sa destination d’arrivée, afin que l’ordinateur vérifie si l’appareil dispose de l’énergie nécessaire pour transporter les passagers à bon port.
 


Pas de commentaires pour cet article “Un monde high-tech”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara