Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           

Un Monde Fou

Source : | 5 octobre 2015 |  Insolite | 380 views

■ Un robot gagne à tous les coups à pierre-feuille-ciseau
Face à un adversaire humain, le robot Janken est capable de jouer au célèbre jeu pierre-feuille-ciseau. Il gagne également à tous les coups ! Il s’agit plus exactement de la troisième version de cette machine sortant du laboratoire d’Ishikawa Watanabe, de l’université de Tokyo. Le robot détient un pourcentage de réussite jamais avoisiné. Mais quel est son truc? En effet, il n’existe normalement aucune méthode garantissant la victoire à tous les coups. Pas plus pour les robots que pour les humains… Aussi, pour parvenir à de tels résultats, Janken 3.0 utilise des procédés pour le moins déloyaux. Il triche en anticipant le symbole que s’apprête à former son adversaire humain! Pour cela, il est tout bonnement équipé d’un système visuel de suivi à haute vitesse qui lui permet de ne jamais quitter la main de son adversaire et d’anticiper le symbole qui va être formé en analysant l’angle du poignet et le mouvement des doigts. Accompagnant ce système révolutionnaire, un bras robotisé ultrarapide réagit alors en formant le symbole adéquat lui garantissant la victoire. Il parvient à contrer le coup adverse en moins de 20 milli-secondes, alors qu’il faudrait  au moins 60 ms à un homme pour réagir! Cependant, les scientifiques n’ont pas construit cette machine pour qu’elle joue avec des écoliers dans la cour de récréation. Ce robot a plutôt été conçu afin de prouver qu’un robot peut obéir sans délai à un ordre, gestuel dans ce cas. Des systèmes qui pourraient être utilisés pour équiper les chaînes de production automatisées dans l’industrie.■ Des micro-poissons qui nagent dans les veines pour vous soigner
Des micro-poissons qui nagent dans vos veines, c’est possible! De l’épaisseur d’un cheveu, ces robots nageurs microscopiques ont été élaborés par des ingénieurs de l’université de Californie. Leur design est totalement innovant, en forme de requin ou de raie manta.
Pour produire cette nouvelle génération de robots miniatures, les scientifiques ont utilisé une technique d’impression 3D ultra-sophistiquée. D’une précision chirurgicale, cette méthode permet d’adapter la forme des micro-machines et de les équiper d’outils sur mesure tels qu’une micro-foreuse ou un micro-missile afin qu’ils puissent effectuer des tâches complexes. D’une épaisseur de 30 microns et d’une longueur de 120 microns, le modèle de poisson-robot en question contient dans sa queue des nanoparticules de platine. Lorsqu’il est immergé dans un bain de peroxyde d’hydrogène, la présence de ces nanoparticules produit un dégagement gazeux permettant au robot de se propulser. Le micro-robot peut ensuite être orienté par des aimants grâce aux nanoparticules d’oxyde de fer logées au niveau de sa tête.
Un procédé qui a déjà été testé à l’intérieur d’un organisme vivant. «Une possibilité que nous pourrions explorer est celle d’encapsuler des médicaments à l’intérieur des micro-poissons et de les utiliser pour transporter les principes actifs jusqu’à leur cible», souligne Jinxing Li. Ce doctorant espère même un jour concevoir un micro-robot chirurgien surpassant l’homme en précision!


Pas de commentaires pour cet article “Un Monde Fou”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara