Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Télécoms: Les prix du mobile plongent

Source : | 22 juillet 2015 |  Economie | 1023 views

LA transition vers la 4G s’opère dans un contexte de marché marqué par la baisse des revenus sur le segment mobile. Les dernières actualisations de l’Agence nationale de régulation des télécoms (ANRT), portant sur l’activité au 1er semestre, confirment cette donne. Le prix des communications mobiles, évalués via le revenu moyen par minute (ARPM), a enregistré une baisse annuelle de 12%.
L’indicateur s’est établi à 0,3 DH HT/mn à fin juin, contre 0,34 DH HT/mn à fin juin 2014. Si cette tendance se maintient, les opérateurs devraient avoir plus de mal à sécuriser leurs marges. D’autant que cette situation coïncide avec l’engagement de gros investissements dans l’implémentation de la 4G, une solution qui sera difficilement rentabilisable sur le court ou moyen terme. La réaction des opérateurs à ce propos se faisait toujours attendre à l’heure où nous mettions sous presse.
Les usages continuent cependant à croître. Ce qui pourrait bien compenser la baisse des revenus. Le nombre de minutes consommées en appels sortants, sur le mobile, a en effet progressé de 6% à fin juin, soit une moyenne de 94 minutes par client et par mois. Au final, le trafic sortant mobile a aussi pris quelques points de plus sur l’année. Le régulateur rapporte un chiffre de 12,5 milliards de minutes consommées, soit une progression de 5,7% au terme du premier semestre de cette année.

La 4G devrait doper l’usage de la Data

L’autre enseignement à tirer des mises à jour de l’ANRT se situe dans l’évolution des modes de facturation. Le postpayé gagne progressivement du terrain, même si le chemin à parcourir pour rattraper le prépayé, est encore loin. Le segment compte 2,4 millions d’abonnés. Un chiffre en progression de 5,6% par rapport à une année auparavant. En revanche, le prépayé affiche un recul de 1% avec 40,5 millions de client. La multiplication des offres à forfait sans engagement serait en train de façonner le marché, favorisant cette percée du post-payé.
Sur un tout autre registre, le parc mobile a quasiment stagné. A fin juin dernier, le parc a totalisé 40,59 millions d’abonnés, avec un taux de pénétration qui s’établit à 127%. La configuration du marché reste inchangée: 27% du parc est opéré par Inwi,  31% par Méditel et 41,8% par l’opérateur hisrorique, Maroc Telecom.
Le parc fixe, quant à lui, reste sur une dynamique inverse. Le segment connaît une baisse de 12,4% de ses abonnés à fin juin, pour se fixer à quelque 2,33 millions de clients.
Quant à la pénétration d’Internet, les accès sont chiffrés à quelque 11,25 millions d’internautes, avec un taux de pénétration de 33%. Les observateurs tablent sur la 4G pour doper les usages, et surtout dynamiser le segment du Data. Cela, d’autant que la facture moyenne par client a largement baissé sur la période prise en compte. Elle est en effet passée de 29 dirhams (HT/mois) à 23 dirhams (HT/mois) à fin juin dernier, soit une baisse de 21%. La facture s’allège aussi sur le segment de la 3G. La facture mensuelle a baissé de 25% pour s’établir à 15 dirhams (HT/client) à fin juin 2015. Celle de l’ADSL s’inscrit par contre en hausse de 7% sur les mêmes échéances.

Safall FALL


Pas de commentaires pour cet article “Télécoms: Les prix du mobile plongent”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara