Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Des fonds pour dynamiser la campagne électorale

Source : | 22 juillet 2015 |  Actualité, Politique | 1648 views

 L’Etat a décidé de consacrer 300 millions de DH aux partis politiques pour financer la campagne électorale pour les prochaines élections communales et régionales. Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, qui était accompagné  de Mustapha Ramid, a choisi le cadre  d’une journée d’études à l’Institut supérieur de la magistrature pour faire cette annonce.
Cette rencontre, à l’initiative du ministre de la Justice et des libertés, est destinée aux cadres des partis politiques pour les sensibiliser à «la gestion des aides publiques». La répartition de cette enveloppe consacre 250 millions de DH pour les élections communales et régionales du 4 septembre prochain (150 millions de DH pour les communales et 100 millions pour les régionales). Les 50 millions de DH restants serviront à financer la campagne électorale pour le renouvellement de la Chambre des conseillers. 30 millions de DH iront dans les caisses des partis et 20 millions dans celles des syndicats. Mais attention, il faudra justifier toutes ces dépenses de campagne auprès de la Cour des comptes, sachant que l’Etat jouera le rôle d’accompagnement. Mais, le ministère de l’Intérieur souhaite que les schémas comptables des dépenses correspondent au plan comptable unifié.
Mohamed Hassad a également évoqué le contenu d’un projet de décret qui sera au menu du prochain Conseil de gouvernement. Le texte vise à dépasser les modes classiques de la campagne électorale, qui consistaient à réserver des endroits d’affichage pour chaque parti politique. «On s’est aperçu que ces endroits restaient vides», a indiqué Mohamed Hassad. Cette fois-ci, le ministère de l’Intérieur a décidé d’inverser la formule, en énumérant tous les endroits qui seront interdits à la campagne électorale. Tout le reste sera autorisé. «Cette nouvelle approche donnera plus de dynamisme à la campagne électorale», a souligné le ministre de l’Intérieur. Il est également revenu sur les nouveaux textes qui visent à élargir l’assiette des dépenses électorales pour englober de nouveaux domaines de la communication comme les nouvelles technologies de l’information. Idem pour les délais qui ont été élargis.
Auparavant, on ne s’intéressait qu’aux dépenses pendant les quinze jours de campagne. Cette fois-ci, les choses se passeront autrement. Ainsi, les dépenses qui serviront à préparer la campagne jusqu’à deux mois avant les élections. Le délai devra couvrir les dépenses pendant un mois après les élections.
Rappelons que pour les élections communales et régionales, le financement de la campagne électorale se déroule en deux tranches. La première à hauteur de 50% du montant sera calculée selon le nombre de voix obtenues et la deuxième selon le nombre de sièges obtenus. Le décret prévoit des avances de 30% du montant accordées aux partis politiques et aux syndicats qui le souhaitent. Des primes supplémentaires seront accordées aux formations qui présentent des femmes.

M. C.


Pas de commentaires pour cet article “Des fonds pour dynamiser la campagne électorale”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara