Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Arabie Saoudite: Offensive contre des cellules Daech

Source : | 20 juillet 2015 |  Actualité, Politique | 1173 views

Enorme coup de filet antiterroriste. A environ un mois et demi du lancement de la saison du pèlerinage, Riyad démantèle une organisation liée au groupe de «l’Etat islamique» et arrête 431 de ses membres présumés. Composée majoritairement de Saoudiens, l’organisation comptait mener de nouvelles attaques contre des mosquées et une mission diplomatique.
Organisés en microcellules, les membres de ce réseau terroriste opéraient «sur un scénario préparé depuis des zones agitées à l’étranger, dans le but d’attiser une sédition confessionnelle et d’étendre le chaos», indique le ministère saoudien de l’Intérieur. Les cellules étaient impliquées dans plusieurs attaques, dont les attentats suicide sanglants contre des mosquées chiites dans l’est du Royaume wahhabite, et en planifiaient d’autres pour le mois de Ramadan.
Parmi ces opérations avortées, une attaque contre une mosquée des forces de sécurité à Riyad et des mosquées chiites dans la province orientale. Le groupe envisageait également de s’en prendre à une mission diplomatique, ajoute le ministère, sans plus de détails.
Parmi les 431 suspects arrêtés, figurent 144 personnes accusées de soutenir le réseau en « propageant l’idéologie déviante sur internet et en recrutant de nouveaux membres ». Et 97 autres suspects sont liés à une cellule démantelée auparavant et à une attaque contre une mosquée chiite dans la ville de Dalwa qui avait tué sept personnes en novembre 2014.
Pour rappel, ce coup de filet des services de renseignement saoudiens, aidés par d’autres pays du Golfe, était en préparation depuis plusieurs semaines. Les autorités saoudiennes ont en effet déployé tous les moyens dont notamment des primes de 200.000 à 1 million et demi d’euros  à tous ceux qui aideraient à l’arrestation des suspects ou qui contribueraient à déjouer un attentat.
Le bilan de ces arrestations a été également lourd: 37 personnes ont été tuées dont des agents des forces de sécurité et des civils. Six «terroristes» ont également trouvé la mort.
Riyad est décidé à ne pas se laisser déstabiliser. Menacé par Daech, le pays redoute de revivre les années ensanglantées de 2003 à 2006 lorsqu’il était la cible d’Al-Qaïda. Le risque cette fois-ci est d’ailleurs plus élevé puisque ce sont des milliers de ressortissants saoudiens qui ont rejoint les rangs de l’EI ces dernières années.
Mais en même temps, la guerre sectaire continue de se propager dans les médias et sur les réseaux sociaux.  Vieille de  plusieurs siècles, la haine entre chiites et sunnites a retrouvé plus d’intensité   depuis l’entrée en guerre de l’Arabie Saoudite contre les milices houthistes du Yémen, pro-iraniennes.
Une haine que Daech exploite amplement pour recruter massivement. L’organisation terroriste est un clone idéologique du sunnisme comme il est pratiqué en Arabie Saoudite. Très tôt, Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef de l’EI, s’est posé comme concurrent de l’Arabie Saoudite sur le plan religieux. L’autoproclamé «calife» appelle sans cesse au soulèvement contre le pouvoir central saoudien qu’il considère à la solde des «Croisés» et des «Juifs». En plus des risques sur sa frontière nord, il s’agit d’une des raisons principales qui ont motivé Riyad à intégrer la coalition internationale conduite par les Etats-Unis en Irak et en Syrie.

M. L.


Pas de commentaires pour cet article “Arabie Saoudite: Offensive contre des cellules Daech”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara