Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Sinaï: Le Caire prépare une riposte musclée

Source : | 6 juillet 2015 |  Actualité, Politique | 2065 views

Le Caire se disait déterminé à éradiquer Daech de la péninsule du Sinaï, au lendemain d’une vague d’attentats sans précédent. La situation dans la région n’est plus une confrontation entre une poignée de terroristes et les forces de sécurité. Il s’agit désormais d’une guerre ouverte entre une armée régulière et un groupe de terroristes. Les développements de mercredi dernier indiquent surtout qu’il y a des chances que l’armée égyptienne, l’une des plus puissantes dans la région, commence à perdre du terrain face à ses ennemis. Mais il faut dire que l’armée y est désavantagée par les clauses de l’accord de Camp David entre Tel-Aviv et Le Caire signé en 1978 et qui font de Sinaï une zone démilitarisée (sans armes lourdes). De nombreux soldats égyptiens déployés là-bas sont considérés comme des officiers de police. Les forces qui y sont déployées ont été d’abord autorisées par le département de la Défense israélien. C’est ce que s’apprête à refaire Tel-Aviv. Un officiel israélien a déclaré que son pays pourrait autoriser l’Egypte à déployer plus de troupes dans la péninsule du Sinaï pour combattre les terroristes associés à l’Etat islamique.
La situation est grave. Les terroristes ont mené une vague d’attaques sans précédent contre plusieurs positions de l’armée dans la localité du Cheikh Zouweidi. Le bilan est très lourd: 120 morts dont des militaires et des civils. L’armée reconnaît la perte de 17 soldats sur le front contre une centaine de jihadistes. L’armée égyptienne semble dépassée et pas assez préparée à affronter une guérilla islamiste très organisée et bien entraînée.
Pour la première fois, l’aviation est intervenue par des F-16 pour bombarder les positions des groupes islamistes.
Très actif depuis plusieurs mois, «Ansar Beït al-Maqdess», qui s’est rebaptisé «Province du Sinaï» après avoir fait allégeance à «l’Etat islamique», compterait quelque 2.500 combattants dans le Sinaï, dont une grande majorité sont des Egyptiens. Selon les experts, cette montée en puissance serait due aux combattants égyptiens revenus du front syrien et irakien et qui font bénéficier leurs camarades de leur expérience au combat.
Majoritairement originaires des tribus du Sinaï qui se disent marginalisées par Le Caire, les jihadistes tirent en effet profit des reliefs montagneux du Sinaï, qui culmine à 2.642 mètres. Leurs armements proviennent notamment des marchés noirs du Soudan, du Tchad et du Niger.
En réponse, le président Abdel Fattah Al-Sissi a promis une législation plus dure pour «lutter contre le terrorisme». Son gouvernement vient d’approuver en effet une nouvelle loi antiterroriste qui prévoit notamment «des procédures pour assécher les sources de financement du terrorisme» et doit «offrir une justice rapide et venger les martyrs».

M.L.


Pas de commentaires pour cet article “Sinaï: Le Caire prépare une riposte musclée”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara