Pour choisir cette version par défaut, cliquer sur: Français  | عربي  - English           
Articles Lis :

Protestation contre les billets de banques en Tunisie – La BCT retire les dinars de la circulation

Source : | 15 novembre 2013 |  Actualité, Monde | 561 views

73304billet-dinar-tunisie-degage-1511201310593273304.png

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a appelé, ce vendredi, les Tunisiens à cesser d’inscrire des slogans politiques contre les dirigeants sur les billets de dinars, une campagne organisée sur les réseaux sociaux.

Selon son communiqué, la BCT a décidé d’arrêter la circulation des billets portant le slogan “Ennahdha dégage”, précisant que cette mesure ne concerne pas spécialement les messages contre le pouvoir mais toutes les écritures qui portent atteinte à la pudeur.

Afin d’exprimer leur mécontentement contre le pouvoir islamiste, des Tunisiens écrivent depuis quelques jours le slogan “Ennahdha dégage” sur des billets de 10 et 20 dinars. Déçus par la situation de leur pays, ils ont choisi cette démarche originale pour le faire savoir et ont rédigé des messages hostiles à Ennahda directement sur les billets de banque.

Ainsi, des billets de 10 et 20 dinars, et même des pièces sur lesquels est gribouillé “Ennahdha dégage”, circulent depuis quelques jours dans le commerce.

Invalidation des billets

“Constatant l’usage par certains citoyens de billets de banque comme moyen d’exprimer leur orientation et position politique en écrivant des slogans sur les coupures de 10 et 20 dinars, la BCT appelle les citoyens à cesser cela” dans un communiqué. La banque précise que la monnaie “constitue un pilier de la citoyenneté à préserver” et est “un outil essentiel pour la confiance et l’unité nationale”.

La BCT ajoute que ces billets sont invalides pour les transactions commerciales et appelle les citoyens à ne pas les accepter. “Les citoyens sont appelés à changer ces billets dans toutes les agences de la banque centrale dans tout le territoire”, lit-on dans le communiqué.

La Tunise reste empêtrée dans une interminable crise politique depuis les assassinats d’opposants, attribués à la mouvance jihadiste, en février et juillet derniers. Des négociations entre pouvoir et opposition pour former un gouvernement apolitique, faire adopter la Constitution en cours de rédaction depuis deux ans et s’accorder sur une loi et un calendrier électoraux ont échoué la semaine dernière.

Aucune date pour la reprise des pourparlers n’a été fixée et les travaux de l’Assemblée nationale constituante ont été interrompus.


Pas de commentaires pour cet article “Protestation contre les billets de banques en Tunisie – La BCT retire les dinars de la circulation”

Laissez un commentaire









Les opinions exprimées dans les commentaires reflètent l'opinion de leurs propriétaires et non pas l'opinion de MarocPress.com

 Recommander ce contenu sur Google  

Maroc Press TV

Annonce

Articles Populaires

Insolites


Plus ...

Journaux



achnooAufait MarocAujourd'hui Le MarocJeune AfriqueL'EconomisteL'opinionLa MarocaineLa Nouvelle TribuneLa Vie EcoLe MatinLe soir echosLiberationMaroc-HebdoMarocPress.comMenara